la-femme-au-manteau-violet
Drame Historique Lectrice Charleston Lecture Romance

La femme au manteau violet

17 mars 2020

Durant notre année de Lectrices Charleston nous avons eu la chance de découvrir le dernier roman de Clarisse Sabard en avant-première. Et c’est le coeur gros que je referme La Femme au manteau violet. Je ressens autant de joie que de tristesse de tristesse, de devoir quitter ces personnages si attachants. Je pense particulièrement à Jo, Doris & Charlotte, ces trois femmes aux destins peu communs. Un récit intergénérationnel qui m’a transporté du New-York des années 20, au fameux royal wedding d’Harry & Meghan. 

En résumé :

2018. À la suite d’un accident, Jo apprend qu’elle risque la rupture d’anévrisme, et que l’opération qui pourrait la sauver n’est pas sans risques. Persuadée qu’elle va mourir, elle se réfugie chez son grand-père. Elle découvre alors qu’il a reçu quinze ans plus tôt un pendentif, accompagné de quelques mots griffonnés : « De la part de Charlotte, qui n’a jamais oublié Gabriel. Ce souvenir vous revient de droit. » Déterminée à percer ce secret de famille, Jo se rend en Angleterre, sur les traces du mystérieux bijou.

1929. Charlotte et son mari se rendent à New York en voyage d’affaires. Là-bas, la jeune femme s’éprend du charmant Ryan… Lorsqu’il apprend qu’elle l’a trahi, son époux, pris d’un violent accès de rage, la laisse pour morte. À son réveil, Charlotte comprend, effondrée, qu’il est parti avec ses papiers : il lui est désormais impossible de rentrer en France et de rejoindre son fils Gabriel. 

La femme au manteau violet Clarisse Sabard

Mon avis : La femme au manteau violet

Un roman qui en cachait un autre. J’adore cet effet de poupée russe que crée Clarisse Sabard. Tout d’abord, nous avons Jo, et sa relation amico-amoureuse avec Adrien, qui m’a tout de suite séduite. Ce début d’amour naissant tout doux, dans lequel beaucoup se retrouveront. Mais qui vient se faire secouer par le diagnostic de l’anévrisme dont est victime Jo et qui l’oblige à remettre sa vie en question. Comme dans la plupart des récits sur les secrets de famille afin de pouvoir avancer, il faut revenir aux origines.

Qui est la femme au manteau violet

Jo va donc retrouver son grand-père avec qui elle entretient une relation fusionnelle. Celui-ci va lui apprendre qu’avant de mourir, il y a une question qu’il aimerait résoudre : Qui est la femme au manteau violet et que lui voulait-elle ? Il envoie donc sa petite-fille Joséphine à la recherche de ces réponses dans la campagne anglaise chez une dénommée Doris. Doris n’est autre que la fille de cette femme au manteau violet, Charlotte. Durant plusieurs jours Doris et Joséphine se retrouveront pour discuter du destin extraordinaire de Charlotte et déterrer peu à peu tous ces secrets. 

En conclusion

J’ai adoré suivre la vie de Charlotte, j’ai été happée par son histoire. C’est une femme qui par sa simplicité et sa force de caractère a de belles leçons à nous donner. À travers le passé de Charlotte, Clarisse Sabard aborde des thèmes passionnants tels que la position de la femme dans les années 20 puis son émancipation, la maternité, la prohibition et la mafia américaine etc. Grâce à ce récit, j’ai redécouvert toute une époque, et même un pan de l’histoire, sans jamais en faire de trop et en gardant une trame romanesque, l’auteure nous offre une histoire au parfait dosage entre réalité et fiction, je me sentais en immersion dans les rues de la capitale américaine, et au fil de ma lecture je vivais avec les protagonistes. J’étais à table dans la ferme de Gavin et j’écoutais le récit de Doris avec Jo. Les personnages sont tous attachants, justes et sensibles. J’ai été émue et touchée par cette si belle histoire. Un roman que je prendrais plaisir à relire, redécouvrir et surtout partager. 


Ma note : ★★★★★

Titre : La femme au manteau violet
Autrice : Clarisse Sabard
Éditions :
 Charleston

3 Comments

  • Reply
    Eline
    6 mai 2021 at 15 h 20 min

    J’ai pu découvrir à la lumière de nos jours aussi avec mon aventure de lectrice charleston et j’en étais ravie, j’ai vraiment hâte de lire celui-ci, c’est un des seuls que je n’ai pas lu de l’auteure d’ailleurs ! j’ai hâte de me le procurer quand mon no-buy sera fini 😉

    • Reply
      Chromopixel
      7 mai 2021 at 16 h 13 min

      La femme au manteau violet est vraiment génial, une lecture que j’ai adoré (et toutes les femmes de ma famille aussi).

  • Reply
    À la lumière de nos jours - Chromopixel
    11 mai 2021 at 8 h 00 min

    […] ma lecture l’année dernière de La femme au manteau violet, il me tardait de retrouver la plume de Clarisse Sabard. J’ai eu la chance en tant que […]

Leave a Reply