À Propos

Alexandra, 28 ans, graphiste parisienne.

Chromopixel, c’est mon blog littéraire où je partage avec vous toutes mes aventures livresques depuis 2019. Je partage déjà beaucoup de choses avec vous sur mon compte instagram, mais le blog reste une plateforme qui me tient particulièrement à cœur.

Je crois que j’ai toujours aimé lire, sûrement un gène que je tiens de mes parents. Déjà enfant, je dévorais des collections entières. J’ai un peu perdu le rythme à l’adolescence et finalement les longs trajets en métro pour se rendre au travail m’ont permis de m’y remettre complètement. Je ne savais pas trop comment partager sur mes lectures et surtout avec qui, puis j’ai découvert bookstagram. J’ai commencé par poster quelques photos avec des avis très courts sur mes lectures avant de me rendre compte que j’avais besoin de plus. Chromopixel est un peu comme mon carnet de lecture.

Je ne suis pas que passionnée de lecture, je suis aussi une grande cinéphile et surtout une véritable série addict. C’est simple si je n’ai pas un livre dans les mains, c’est sûrement que je suis en train de binge-watcher une série TV. Alors j’ai parfois du mal à mettre des mots sur un film ou une série, mais j’aime me diversifier et vous proposer de temps en temps des contenus un peu différents.

Je ne suis pas au départ une littéraire, j’ai fait des études de graphisme. Ma passion numéro une dans la vie est le design. Je peux passer des heures sur photoshop (c’est d’ailleurs ce que je fais professionnellement.) J’aime que tout soit beau et travaillé, que cela plaise à l’œil. J’essaye donc de travailler au mieux le graphisme du blog et des articles, pour vous présenter quelque chose d’agréable à regarder.

Pour revenir à bookstagram, j’ai eu la chance dès mes débuts d’intégrer les serial R-eader de la collection-R chez Robert Laffont, cela fait maintenant 3 ans que je suis partenaire. Je ne peux que les remercier de m’avoir offert cette opportunité. En 2020, c’est une autre maison d’édition qui m’a ouvert ses portes : Leduc/Charleston en faisant de moi une de leurs Lectrices Charleston 2020, un partenariat un peu différent, mais tout autant enrichissant. Même si je ne suis plus Lectrice, je reste partenaire de la maison d’édition et continue de recevoir quelques nouveautés à vous présenter.

J’espère que vous trouverez tout ce que vous cherchez par ici. Je serais ravie d’échanger avec vous sur mes lectures, ou autre.

Pourquoi Chromopixel ?

Au départ (et depuis que j’ai 15 ans) j’utilisais le pseudo de « chromophobia » (ça vient d’un film qui m’a marqué mais surtout parce que la sonorité de ce mot me parlait beaucoup). D’ailleurs mon compte Instagram s’appelait aussi chromophobia, mais au moment de me lancer dans le blogging je me suis rendue compte que pour des soucis de référencement (et surtout vis à vis du film) ce n’était pas judicieux de garder ce pseudonyme. Après un gros brainstorming pour chercher le nom parfait, celui que j’utiliserai partout et qui concorderait avec ma personnalité. J’ai choisis Chromopixel, le préfix « Chromo » qui signifie couleur et qui faisait un rappel à mon ancien pseudo, et « Pixel » car je suis dans les arts numérique, je pratique beaucoup la photographie et donc c’était surement un des mots qui me correspondait le plus. Et donc Chromopixel que je traduirais par « couleur pixel » est un très joli mot pour vous partager beaucoup de visuels.

Et voici Sherlock, mon acolyte de toujours

illustrations et portrait réalisés par ©Amay Sancha