Contemporain Lecture Romance Young Adult

Lettre à toi qui m’aimes : song of love

1 mai 2021

J’ai découvert ce titre un peu avant sa sortie dans une vidéo d’Alex bouquine en prada. Je ne savais pas grand-chose de cette histoire simplement qu’elle prenait le contre-pied des romances actuelles en nous plaçant du point de vue de la personne aimée. Il n’y a finalement rien de romantique dans Lettre à toi qui m’aimes de Julia Thévenot, car nous sommes dans une histoire de non-amour. Pénélope ne partage pas du tout les sentiments d’Yliès au point qu’elle se sente mal à l’aise en sa présence … 

En résumé :

Yliès et Pénélope, ça sonne comme un couple fait pour s’aimer, un duo romantique de lettrés ; c’est musical, gourmand, sucré-calé. Alors pourquoi Pénélope ne l’aime-t-elle pas, Yliès, hein ? Elle joue avec lui, en plus, sérieux : du jour où elle l’a rencontré, elle a su qu’elle lui plaisait. Elle l’a senti, compris. Alors pourquoi, pourquoi, l’a-t-elle laissé s’approcher, s’amouracher, se glisser dans son quotidien et ses amitiés, aller aussi loin, aussi près ? Pourquoi ne veut-elle pas l’aimer ?

Lettre à toi qui m’aimes de Julia Thévenot

Mon avis : Lettre à toi qui m’aimes

Lettre à toi qui m’aimes est un roman poésie plein de sensibilité. Une lecture rapide avec beaucoup de rythme qui pourtant arrive à nous transmettre tous les sentiments partagés par nos protagonistes. J’ai vraiment adoré le style d’écriture de Julia Thévenot, très lyrique, et en même temps brute. Notre héroïne Pénélope sait ce qu’elle veut, ou en tout cas ce qu’elle ne veut pas. Elle ne veut pas d’une romance avec Yliès, mais elle ne veut pas non plus lui faire de mal. Alors comment briser un cœur en douceur ?

Un amour non partagé :

Lorsqu’Yliès entre dans la vie de Pénélope, celle-ci sent bien que leur relation est légèrement ambiguë. Mais elle ne sait pas encore exactement ce qu’elle ressent pour le jeune homme. Elle est flattée d’être le centre de son attention, l’objet de son désir et se rend compte que finalement elle ne partage pas ses sentiments. Lui est terriblement insistant, il tente des rapprochements peu subtils, des sous-entendus non-voilés. Et le quotidien de Pénélope devient oppressant. Elle le rembarre, constamment et lui revient à la charge, comme dans un combat aucun des deux ne veut lâcher du terrain. Puis arrive le point de non-retour, la déclaration en bonne et due forme. Pénélope n’a plus d’autre choix être très claire dans sa réponse, lui briser le cœur et ne laisser aucun espoir. Elle passe alors pour la « méchante » auprès de leurs amis communs, celle qui a rendu le jeune homme très malheureux, qui a piétiné son amour. 

En conclusion

J’ai beaucoup aimé cette lecture, car finalement, le mauvais rôle est toujours donné à celui ou celle qui refuse les sentiments de l’autre. Mais comme dans chaque histoire, il y a deux points de vue, ici nous avons celui de Pénélope, et de son quotidien devenu insupportable suite aux attaques constantes d’Yliès. Elle qui tente de le pendre avec des pincettes, de ne pas le blesser, et de lui faire comprendre avec douceur qu’il n’y aura jamais rien entre eux. Elle, à qui tout le monde tourne le dos, car c’est Yliès qui attire la pitié et la sympathie. C’est une lecture très courte et en même temps très forte. Une ode au non-amour et à l’amitié, portée par un style poétique presque chantant. 

Je prendrai beaucoup de plaisir à relire ce petit roman, dans lequel chacun peut se reconnaître que l’on soit Pénélope ou Yliès.


Ma note : ★★★★☆

Les plus : Le style poétique et brute de Julia Thévenot. La thématique du point de vue de la personne aimée.


Titre : Lettre à toi qui m’aimes
Autrice : Julia Thévenot
Éditions : Sarbacane

Lettre à toi qui m’aimes de Julia Thévenot

Vous devriez aussi aimé...

2 Comments

  • Reply
    meslivresdepoche
    5 mai 2021 at 11 h 05 min

    Je ne connaissais pas mais il a l’air très doux et poétique !

    • Reply
      Chromopixel
      7 mai 2021 at 16 h 16 min

      Oui exactement, une très bonne lecture, qui change de ce que l’on voit habituellement.

Leave a Reply