Lecture Romance SF - Fantastique - Fantasy

Un nouveau monde : L’unification

26 juillet 2020

Il y a quelques mois j’ai été contactée par Tessa Nauvel, l’auteure de la saga Un nouveau monde. Elle me proposait de recevoir le premier tome : l’unification, en échange d’une chronique (si le roman me plaisait). Si vous êtes arrivés sur cette chronique, c’est que le pari été gagné ! En effet, ce n’est pas tout à fait mon genre de lecture de prédilection, mais je me suis complètement laissée convaincre (et ça dès les premières pages).

Une expérience de lecture vraiment immersive et une expérience humaine vraiment chouette. Je ne savais pas trop dans quoi je mettais les pieds au départ, l’auteure a su me convaincre que son roman valait le coup et après avoir lu quelques avis sur différentes plateformes (tous extrêmement positifs) je me suis lancée dans cette nouvelle lecture (et aventure). Il n’y avait aucune contre partie, si je vous écris cette chronique, c’est que le roman m’a réellement plu, et m’a fait ouvrir les yeux sur le fait qu’il y avait de petites pépites peu connues sur le web, qui méritait un peu plus de visibilité. 

En résumé

Dans un futur où les hommes ne sont plus les seuls habitants sur Terre. Leur nombre réduit est regroupé dans un périmètre continental par une forme de vie extraterrestre plus avancée. Amélia, une jeune fille de 16 ans et demi aspire à une vie meilleure et plus de liberté. Comme beaucoup d’autres Natifs, indigènes légitimes de la planète bleue. Elle s’est inscrite au Programme d’Unification pour incorporer la communauté des Extras. Elle ne soupçonne alors pas que c’est toute sa vie qui changera en rencontrant l’un d’entre eux, Arone Karmik, un Alien qui ne lui cache pas son aversion pour les êtres humains. Déterminée à tenir bon malgré le comportement méprisant de cet être à la beauté aussi implacable que son esprit hostile, elle ne se doute pas un instant que le but de ce programme est bien plus important qu’il n’y paraît…

Un nouveau monde : L'unification

Mon avis : Un nouveau monde : L’unification

Je préfère vous le dire, je suis sortie de ma zone de confort pour cette lecture. Et elle ne plaira pas à tout le monde, mais j’espère l’aider à se faire connaître. J’adore les romances, mais plutôt dans un style « innocent », je suis pour les grandes histoires d’amour qui durent toujours. Et pour le coup, la relation entre Amélia et Arone est tout l’opposé du happy-ending (mais on y reviendra.) !

L’univers

C’est la première chose sur laquelle je me suis attardée, car c’est aussi celle qui me faisait le plus peur. L’histoire se déroule dans un futur assez éloigné, beaucoup de choses ont changé par rapport à ce que nous connaissons et il fallait absolument que j’arrive à me projeter. L’histoire commence avec le récit de la grand-mère d’Amélia, lui expliquant comment et pourquoi le monde à évolué. J’ai trouvé cette introduction vraiment bien construite, pleine de détails qui ne faisaient que rendre ce futur plus crédible. Je me suis complètement laissée immerger par ce nouveau monde, et même parfois à me dire que cela pourrait être vrai. L’auteure à sûrement fait énormément de recherches, afin de rendre cet univers concevable. Il y a d’ailleurs toute une partie sur l’écologie, les besoins de notre planète et le côté socio-politique. Je suis encore épaté par toute cette construction, le roman commençait sur les chapeaux de roues. 

Si vous recherchez un roman de science-fiction avec un univers vraiment bien élaboré, je ne peux que vous le recommander. 


Les personnages

Amélia

Encore une fois, j’ai trouvé les personnages très réalistes. Aussi bien les humains que les Extras. Amélia est une héroïne attachante, intelligente et fougueuse. J’ai eu quelques a priori au départ à son sujet, après son coup de foudre pour le beau Arone, je me suis dit qu’elle était un peu naïve. Elle avait un côté un peu trop innocent à mon goût. Mais finalement au fur et à mesure elle laisse transparaître son véritable caractère, impétueux. J’ai adoré le fait que malgré les nombreuses situations dans lesquels elle se retrouve, elle ne se laisse jamais abattre. 

Arone

Arone est tout simplement un personnage détestable. Franchement, il m’a mise hors de moi à plusieurs reprises, rien que dans sa manière de parler des femmes. C’est d’ailleurs peut-être un peu trop exagéré, son personnage est très arrogant, mais à l’excès. La dernière partie du roman, nous plonge de son point de vue, et on apprend à faire un peu plus connaissance avec son esprit tourmenté, mais malheureusement, ça ne l’a pas rendu plus sympathique à mes yeux. Je crois que s’il disparaissait de l’histoire ça ne me ferait ni chaud ni froid, et encore Amélia ne s’en porterait que mieux. J’espère qu’il y aura des évolutions de caractère avec son personnage dans les tomes suivants. 

Les extras

Les Extras sont passionnants. J’ai adoré découvrir cette nouvelle espèce. Bien qu’un peu réticente en tant qu’humaine à l’invasion de notre planète, je pense que comme Amélia, j’aimerais beaucoup les rencontrer. Et j’ai l’impression que nous ne sommes pas au bout de nos surprises concernant leurs pouvoirs, ils ont tellement de choses à nous dévoiler. 

Un nouveau monde : L'unification

La romance

Comme je vous le disais en introduction, la romance est loin des « ils vécurent heureux et eurent beaucoup d’enfants ». Il n’y a d’ailleurs pas de vraie romance dans ce tome-ci, nous avons des sentiments, de la passion, de l’excitation, mais pas de réelle relation. Ce sont les montagnes russes de l’amour, on monte aussi vite que l’on redescend. 

À chaque nouvelle tentative d’un rapprochement entre nos deux personnages, j’attendais la concrétisation de leur amour et de leur relation, mais ce fut la douche froide. C’était aussi frustrant pour eux que pour moi. Tessa Nauvel arrivait à jouer aussi bien avec les sentiments de ses personnages qu’avec les miens. 

Vous l’aurez compris, je ne suis pas adepte de l’amour « cru ». Et pourtant malgré les nombreuses références aux désirs de nos deux personnages je n’ai jamais trouvé ça obscène. J’ai même trouvé que cela renforçait le côté authentique de l’histoire.

En conclusion

Je remercie l’auteure, qui a su me convaincre de sauter le pas, et de me lancer dans cette aventure. Je crois que j’ai explosé le cota de mots de mes chroniques avec celle-ci. Mais il fallait que je vous parle de tous ces points qui pourraient vous convaincre à votre tour de vous lancer. Vous reverrez sûrement passer cette saga sur le blog, car je ne compte pas m’arrêter sur cette fin. 


Ma note : ★★★★☆

Les plus : L’univers futuriste très crédible. Les personnages authentiques et passionnants. La romance en montagnes russes.
Le moins : Les réflexions du personnages d’Arone.


Titre : Un nouveau monde : L’unification T.1
Auteur : Tessa Nauvel

Vous devriez aussi aimé...

No Comments

    Leave a Reply