Contemporain Drame Lecture

Les enfants sont rois : au pays des youtubers

8 avril 2021

Je viens vous parler du nouveau livre qui enflamme la toile bookstagram. Le petit dernier de Delphine de Vigan : Les enfants sont rois. Je l’ai vu passer un peu partout depuis ces dernières semaines et je viens ajouter ma pierre à l’édifice. Quelques jours après sa sortie en librairie ma copine Marie-Anne a posté son avis sur ce roman, ce qui a fini de me convaincre. Je l’ai lu dans le cadre de mon challenge 1 livre par jour, autant vous dire que je l’ai dévoré ! Je ne suis pas très au courant de tout l’univers des comptes youtube family, mais j’ai associé cette lecture des comptes Instagram d’influenceuses famille que je connais et je suis, et le constat fait froid dans le dos.


En résumé :

La première fois que Mélanie Claux et Clara Roussel se rencontrèrent, Mélanie s’étonna de l’autorité qui émanait d’une femme aussi petite et Clara remarqua les ongles de Mélanie, leur vernis rose à paillettes qui luisait dans l’obscurité. “ On dirait une enfant ”, pensa la première, “elle ressemble à une poupée”, songea la seconde.
Même dans les drames les plus terribles, les apparences ont leur mot à dire.

À travers l’histoire de deux femmes aux destins contraires, Les enfants sont rois explore les dérives d’une époque où l’on ne vit que pour être vu. Des années Loft aux années 2030, marquées par le sacre des réseaux sociaux, Delphine de Vigan offre une plongée glaçante dans un monde où tout s’expose et se vend, jusqu’au bonheur familial.

Les enfants sont rois Delphine de Vigan au pays des youtubers

Mon avis : Les enfants sont rois

Le résumé ne parle pas beaucoup de l’histoire en elle-même. De mon côté je vais entrer dans les détails de l’intrigue, alors si vous n’avez pas encore lu Les enfants sont rois et que vous souhaitez le découvrir, je vous conseille de vous plonger dans le roman en n’en sachant le moins possible. C’est une histoire très prenante à découvrir, je ne voudrais pas vous gâcher la surprise.

Les enfants influenceurs

Les enfants sont rois a pour fil conducteur une enquête policière autour de l’enlèvement de Kimmy, une petite fille de 6 ans, star avec son frère Sammy, 8 ans, d’une chaîne YouTube d’enfants influenceurs. La chaîne est tenue par leur mère Mélanie, ancienne fan de téléréalités. Elle va combler ce besoin d’être vu et aimé à travers les réseaux sociaux.

Les vidéos commencent alors que Kimmy est encore très jeune, et petit à petit la chaîne familiale prend de l’ampleur. La demande est tellement forte que toute la famille ne vit plus que des revenus fournis par ces vidéos. On se projette dans la vie de cette famille et notamment dans le quotidien de ces enfants. La petite Kimmy, n’aura connu de son enfance que les vidéos, les likes et les unboxing. On sent son mal-être s’accentuer plus elle grandit. Elle tente de s’opposer à sa mère à de nombreuses reprises, mais sans grand succès.

Qui sont les coupables ?

Ca fait presque peur, car je connais des comptes Instagram dont le contenu est assez similaire à ce que l’auteure dénonce. Les problématiques soulevées sont vraiment intéressantes et d’actualité. Car, finalement, ne sommes-nous pas aussi coupable nous les gens derrière nos écrans ? Nous, qui commentons, likons, partageons ces vidéos et photos. Est-ce que par ces éléments nous ne cautionnons pas indirectement cette façon de faire ?

L’enquête

Un jour que les enfants jouaient dans le jardin en bas de chez eux. Kimmy reste introuvable. Les enquêteurs tentent de remonter le fil des événements en nous dévoilant les stories filmées par la maman peu avant, puis en revenant sur d’autres moments de la vie familiale. J’ai trouvé cette manière de faire très intéressante, nous décortiquons les images, les expressions de la famille. Delphine de Vigan nous offre ici une enquête 2.0 avec de nombreux indices digitaux. Cela donne aussi beaucoup de rythme à l’histoire, nous avons une alternance de chapitre entre l’enquête actuelle et des extraits vidéo des enfants. Je suis juste un peu déçue, car même si l’enquête n’est qu’une excuse au roman, elle ne m’a pas semblé aboutie et sa résolution me frustre énormément

En conclusion

Comme je vous le disais en introduction, je ne connaissais pas bien le sujet des enfants stars de YouTube. Mais je connais quelques enfants d’influenceuses Instagram filmés tous les jours sur leurs comptes personnels. J’avoue que j’aimais beaucoup ces contenus, très mignons, souvent tendres, mais après la lecture de ce roman, je ne regarderai plus ces stories du même œil. Je ne m’étais jamais posé la question du droit à l’image de ces enfants, ni de leur futur. 

Un roman qui m’a vraiment fait prendre conscience de ces situations et qui devrait être lu par le plus grand nombre pour sensibiliser sur le sujet. J’ai beaucoup aimé cette lecture pour m’avoir fait réfléchir et ouvrir les yeux sur ces éléments. L’enquête est intéressante et innovante, mais peu approfondie. Je sais qu’elle n’est qu’une excuse pour parler d’un sujet important, mais à partir du moment où elle est mise en place dans le roman, j’aurais aimé qu’elle soit aussi bien traitée que le reste de l’intrigue. C’est mon seul bémol. Je lirai avec plaisir d’autres romans de l’auteure, car j’ai beaucoup aimé son style et sa manière de raconter l’histoire


Ma note : ★★★★☆

Les plus : Un roman qui sensibilise sur un sujet d’actualité. Une enquête digitale innovante.


Titre : Les enfants sont rois
Autrice : Delphine de Vigan
Éditions : Gallimard (Collection Blanche)

Vous devriez aussi aimé...

3 Comments

  • Reply
    cecilia_cherieblossom
    8 avril 2021 at 14 h 00 min

    Il me tente beaucoup même si pour ma part je ne suis pas ce genre de comptes et familles où les enfants sont exposés H24 car jeune cautionne pas ça (et du coup je me pose la question de savoir si l’autrice ne cautionne pas aussi d’une quelque manière en en parlant ??) … Mais je pense que ce genre de roman choc est nécessaire pour faire ouvrir les yeux à certaines personnes !

    • Reply
      Chromopixel
      8 avril 2021 at 21 h 31 min

      Tout à fait ! J’aimerais beaucoup que tous les parents qui médiatisent leurs enfants H24 lisent ce roman et se rendent compte des répercutions que cela peut engendrer.

  • Reply
    Eline
    10 avril 2021 at 12 h 56 min

    Ce roman doit faire ouvrir les yeux je pense ! Pas forcément pour l’exposition des enfants sur les réseaux car ils ne sont pas vraiment consentants au final.. enfin après c’est un débat, mais je trouve ça spécial de se faire de l’argent par le biais de ses enfants.. pourquoi pas le lire pour découvrir un peu plus ce milieu que je ne connais pas trop au final !

Leave a Reply