Drame Historique Lectrice Charleston Lecture Romance

La Chambre aux papillons

27 décembre 2020

Au retour des vacances d’été, j’ai reçu La Chambre aux papillons de Lucinda Riley. Comme souvent avec les manuscrits, je tente d‘en savoir le moins possible avant ma lecture afin de me laisser surprendre par l’histoire. Et pour cette nouvelle lecture je n’ai pas du tout regretté mon choix. Ne sachant absolument pas vers quoi allait l’histoire, je suis allée de découverte en découverte. Je n’avais encore jamais lu de roman de Lucinda Riley avant d’intégrer les Lectrices Charleston. Et depuis, en une année j’ai lu pas moins de 4 romans de l’auteure, et je ne compte pas m’arrêter là ! J’ai aimé chacune de ces lectures, c’est pour l’instant un sans-faute.

En résumé :

Dans la campagne du Suffolk, Admiral House trône. C’est la maison de famille de Posy Montague, l’endroit où elle a passé son enfance à courir après les papillons avec son père, avant d’y élever ses propres enfants. À près de 70 ans, elle doit pourtant se résoudre à se séparer de cette demeure qui a abrité ses plus grandes joies et ses plus grandes peines.

Mais la réapparition soudaine de Freddie, son amour de jeunesse qui lui a brisé le coeur cinquante ans auparavant, va tout bouleverser. Car il se pourrait bien qu’Admiral House n’ait pas encore révélé tous ses secrets…

La Chambre aux papillons

Mon avis : La Chambre aux papillons

L’histoire nous met tout de suite dans le bain. Nous commençons par faire la connaissance de la petite Posy d’Admiral House, chasseuse de papillons en herbe, accompagnée de son père, pilote dans l’armée. Ils ne le savent pas encore, mais ce sont leurs derniers instants ensemble. Posy voue une telle admiration pour son père que sera un déchirement pour elle d’apprendre qu’il ne reviendra pas de mission, cette situation va considérablement changer sa vie. Elle doit quitter la maison familiale, pour aller vivre avec sa grand-mère. 

Les secrets de famille

Dans les chapitres suivant nous la retrouvons plusieurs dizaines d’années plus tard. Elle est au seuil de sa 70e année, elle a retrouvé la maison familiale, mais n’arrive plus a gérer son entretien, elle pense même à la vendre. Puis de son histoire vont découler celles de ses fils Sam & Nick. Le roman va s’articuler autour de ces trois personnages à notre époque ainsi que des flashbacks du passé de Posy.

Une construction intelligente, car à chaque fois que nous nous rapprochons de la résolution d’un secret de famille, l’auteure nous transpose auprès d’un autre personnage, c’est frustrant, mais juste ce qu’il faut pour nous tenir en haleine tout le long du roman. J’avais d’ailleurs élaboré de nombreuses hypothèses concernant le secret de Posy et Freddie, mais j’étais bien loin de la vérité. Concernant l’histoire de Nick, j’ai tout vu venir assez rapidement, mais ça ne m’a absolument pas empêché de profiter de cette petite romance

L’histoire d’Amy

J’ai énormément aimé l’histoire d’Amy la femme de Sam, tout en détestant son mari. On peut dire que c’est une femme dévouée, c’est même très souvent rappelé dans le roman, et je ne comprenais pas pourquoi elle s’entêtait à rester avec lui… Elle est malheureuse en mariage, son mari va d’échec en échec, elle a deux enfants sur les bras, pourquoi porter ce fardeau en plus ? Même si l’auteur tente de nous montrer les bons côtés de Sam, et son envie de réussir pour sa famille, ça ne rachète pas son antipathie. La pauvre Amy, subit sans se plaindre, mais quand l’amour sonne à sa porte, le choix est difficile. J’ai beaucoup aimé son dilemme de femme mariée. 

En conclusion :

J’ai trouvé que les différentes résolutions d’intrigue allaient un peu vite, et étaient trop condensées. J’aurais aimé les voir se découvrir chacune leur tour, ici tout arrive en même temps, ce n’est pas facile à gérer ni pour nous, ni pour les personnages. J’aurais aimé justement prendre plus le temps afin de voir comment chacun allait réagir, c’est mon seul regret. Toute ces romances m’ont données du baume au coeur, et m’ont données envie d’en lire un peu plus prochainement. 

Lucinda Riley, m’avait déjà prouvé avec sa saga des 7 sœurs qu’elle maîtrisait le secret de famille et encore une fois, je me suis complètement laissée prendre au jeu. Je vais continuer tranquillement cette saga, mais me tournerais aussi vers ces autres romans en one-shot, car j’y passe à chaque fois de très bons moments.


Les plus : Une construction sur trois histoires. Des secrets de famille. De belles romances. Des personnages attachants.
Le moins : Les résolutions d’intrigues qui vont un peu vite et sont condensées.


Ma note : ★★★★★

Titre : La Chambre aux papillons
Auteure : Lucinda Riley
Editons : Charleston / Leduc

La Chambre aux papillons de Lucinda Riley

2 Comments

Leave a Reply