Classique Lecture

Le Challenge des Intemporels

4 janvier 2020

Je commence l’année 2020 sur les chapeaux de roues. Je viens tout juste de terminer mon bilan de mes lectures de 2019, que je suis déjà lancée dans mon premier challenge de l’année : le challenge des Intemporels. C’est tout nouveau, tout beau. Camille du compte @labiblidecam à lancé pour ce début d’année un challenge pour pousser les lecteurs à lire/relire des classiques. 

J’adore le principe. Je lis régulièrement des classiques dans l’année. il y a tellement de romans que je n’ai pas eu la chance de découvrir à l’école. Le challenge est assez simple, il peut être validé en ne lisant qu’un seul livre. Je vous invite à aller découvrir toutes informations sur la page dédiée. Pour ma part, j’ai sélectionné 6 romans, mais je pense avoir le temps d’en lire réellement 4 de cette liste.


Ma pile à lire du Challenge des Intemporels :


Croc-Blanc de Jack London :

Dans le Grand Nord sauvage et glacé, un jeune loup apprend à lutter pour la vie. Les premiers hommes qu’il rencontre, des Indiens, le baptisent Croc-Blanc. Auprès d’eux, il connaît la chaleur du feu de camp, mais aussi le goût du sang. Racheté par un Blanc cupide, il est dressé pour le combat et découvre la haine. Un homme pourtant le sauve de cet enfer. Croc-Blanc lui vouera un amour exclusif.

Les malheurs de Sophie de la Comtesse de Ségur :

Pauvre petite Sophie! Elle a pourtant tout pour être heureuse : une maman qui prend un soin tout particulier de son éducation, un papa qui l’adore, un cousin qui la défend toujours, une bonne qui est aux petits soins pour elle, un château magnifique… Oui, mais voilà… Sophie est loin d’être la petite fille modèle que l’on attend, au contraire de ses amies Camille et Madeleine. Elle n’en fait qu’à sa tête et il s’y passe souvent de drôles de choses, au grand désespoir de tous. 

Mary Poppins de Pamela L. Travers :

Mary Poppins, la nouvelle gouvernante des quatre enfants Banks, est vraiment très spéciale ! Elle monte l’escalier sur la rampe, ouvre un sac vide et en tire un lit pliant, verse de la même bouteille du sirop de citron, de la glace à la fraise, du lait et du punch au rhum. La fantaisie, le merveilleux et l’extravagance viennent bouleverser la vie quotidienne de toute la famille.

Autant en Emporte le vent de Margaret Mitchell :

En pleine guerre de Sécession, Scarlett O’Hara voit le bel avenir qui lui était réservé à jamais ravagé. Douée d’une énergie peu commune, elle va se battre sur tous les fronts, dans la Géorgie en feu, pour sauver la terre et le domaine paternels : Tara. Ses amours ? Le fragile et distingué Ashley Wilkes et Rhett Butler, forceur de blocus et séduisante canaille, attiré par Scarlett parce qu’elle n’a pas plus de scrupules que lui… Amours romantiques, violentes, impossibles, rythment ce grand moment de l’histoire américaine, le drame du Sud.

Don Quichotte de Miguel de Cervantes :

Parce qu’il a lu trop de romans de chevalerie, don Quichotte a perdu la raison : il est persuadé que le monde est peuplé de chevaliers errants et d’enchanteurs maléfiques. Comme dans ses livres préférés, il veut rendre la justice et combattre pour l’honneur de sa dame. Accompagné de Sancho Panza, son fidèle écuyer, il part sur les routes d’Espagne. Et voici notre héros qui affronte des moulins à vent, qui prend des auberges pour des châteaux et des paysannes pour de belles princesses ! 

Du coté de chez Swann de Marcel Proust :

A la Recherche du Temps Perdu est avant tout l’histoire d’une conscience, des progrès d’un individu qui, d’abord plongé dans la vie, et dans la vie souvent la plus superficielle, découvre sa vocation et du même coup ce qui lui paraît être la véritable signification de la vie. Mais si le sujet du livre est plutôt abstrait, les illustrations en sont extraordinairement concrètes. C’est d’abord les souvenirs de Combray, où l’enfant s’est formé ou déformé, avec les admirables paysages qu’on lira dans ce volume.


Des lectures en tout genre, qui me font très envie et qui attendait bien sagement dans ma pile à lire. J’espère pouvoir lire au moins la moitié de ce que je me suis fixée durant janvier et pour les lectures qui ne seront pas terminées à la fin du challenge, vous les retrouverez sûrement dans l’année !

Vous devriez aussi aimé...

1 Comment

  • Reply
    Croc-Blanc : into the wild - Chromopixel
    9 janvier 2020 at 8 h 01 min

    […] finalement pas participé cette année. C’est au moment où @labiblidecam à lancé le challenge des intemporels que j’ai finalement trouvé l’occasion de le sortir très rapidement de ma pile à […]

Leave a Reply