Classique Lecture

Croc-Blanc : into the wild

9 janvier 2020

Croc-Blanc de Jack London est ma première lecture commencée et terminée en 2020. J’avais acheté ce roman sous les conseils d’Agathe du compte @jaime.ma.tortue au moment où je cherchais des livres pour compléter ma pile à lire du Cold Winter Challenge, auquel je n’ai finalement pas participé cette année. C’est au moment où @labiblidecam à lancé le challenge des intemporels que j’ai finalement trouvé l’occasion de le sortir très rapidement de ma pile à lire. Il correspondait parfaitement au critère premier : un livre écrit avant 1950 et me permet de valider la catégorie : À l’ombre des romans en fleurs


En résumé :

Dans l’infini glacé du Grand Nord, rares sont ceux qui échappent à la sauvagerie. Né mi-loup mi-chien, Croc-Blanc expérimente une dure lutte pour sa survie. Tuer ou être tué, la règle est simple, instinctive, naturelle. C’est seulement en abdiquant sous le fouet de l’homme, en souffrant de ses vices, de sa cruauté, que le jeune loup découvrira la haine. Cent fois trahi, rejeté, ballotté, ce tueur-né n’aspire pourtant qu’à une main tendue, une caresse, pour tout changer…


Mon avis : Croc-Blanc

Croc-Blanc fait parti de ces romans dont on connaît le nom, sans pour autant en connaître la véritable histoire. C’est un livre assez exceptionnel qui ouvre le bal de mes lectures 2020. Nous sommes littéralement transportés dans ce « Wild« , le « Grand Nord » et les territoires hostiles et sauvages qui sont formidablement bien décrits par Jack London. Dès le prologue, on ressent la violence de cette nature, le ton du roman est donné. 

Ce qui est extraordinaire dans cette lecture, c’est la narration. Nous vivons l’histoire en tant que Croc-Blanc lui-même. Nous grandissons avec lui et découvrons à travers ses yeux de loup, la violence des hommes et les dures lois de la nature. Cela rend l’histoire extrêmement immersive et il en résulte un grand attachement au personnage.

C’est un livre finalement assez court, mais qui va nous faire traverser de nombreuses émotions. Croc-Blanc connaîtra de grands malheurs dans sa vie et pourtant, il continuera de se battre, car c’est dans son instinct. 


Ma note : ★★★★☆

Les plus : Le nature writing du wild. La narration à travers les yeux du loup. Les sentiments. Une lecture que je vous recommande si vous n’avez pas un cœur d’artichaut, car finalement, il y a beaucoup de violence. Si vous souhaitez être complètement dépaysé, je vous invite dans le wild sauvage à rencontrer Croc-Blanc. 
Les moins : La fin.


Titre : Croc-Blanc
Auteur : Jack London
Editons : Pocket Classique

Vous devriez aussi aimé...

1 Comment

Leave a Reply