Coups de coeur Drame Lecture Romance

PS : I Love You – l’histoire d’un grand amour

16 octobre 2020

Il y a quelque temps, je vous avez présenté sur mon compte Instagram, un bookhaul de livres en VO. PS : I Love You de Cecelia Ahern se trouvait dans le lot des livres présentés (comme sa suite Postscript ou encore Love Rosie de la même auteure). J’avais énormément aimé son adaptation sortie, il y a déjà plusieurs années, cette histoire m’avait brisé le cœur. Je souhaitais donc ardemment redécouvrir cette romance à travers le livre. Cette lecture me permet aussi de valider une nouvelle catégorie de mon Pumpkin Autumn Challenge.

En résumé :

« Dès que Holly tenait une enveloppe dans sa main, elle sentait son lien avec lui. Les deux fois où elle en avait ouvert une, elle avait le sentiment qu’il était assis à côté d’elle et s’amusait de ses réactions. » Quand on trouve l’âme soeur, on croit que le bonheur durera toujours. C’est ce que pensait Holly jusqu’à ce que son Gerry ne meure d’une terrible maladie. A trente ans, Holly se retrouve seule, démunie, sans espoir. Mais Gerry lui réserve une ultime surprise. Il lui a laissé dix lettres qui forment une « liste de choses à accomplir pour réapprendre à vivre. Par-delà la mort, Gerry lui adresse un message d’amour et de courage : elle doit apprendre à être heureuse sans lui, malgré le lien fort qui les unissait. Holly va affronter sa douleur pour réaliser, entre rires et larmes, que la vie vaut malgré tout la peine d’être vécue. Une comédie romantique, drôle et poignante, qui dépeint la vie telle qu’elle est : belle et triste à la fois.

PS : I Love You de Cecelia Ahern

Mon avis : PS : I Love You

C’est un roman bouleversant, chargé d’émotions. Forcément, étant centrée sur le deuil, l’histoire est pourrait sembler triste et larmoyante, mais non. Je ne vous cache pas que j’ai été très émue par de nombreux passages, mais j’ai aussi beaucoup rigolé. Il y a des situations vraiment amusantes, je pense notamment à la scène du karaoké ou l’épisode de la robe blanche. L’histoire est tragique mais jamais pathétique. J’avais plutôt l’impression que l’auteure cherchait à mettre en avant les petits bonheurs du quotidien, que l’on ne remarque pas forcément. Il se dégage aussi beaucoup de joie de ces pages, car Holly n’est jamais vraiment seule. Toutes les personnes qui l’entourent, savent ce qu’elle traverse, et donc font tout leur possible pour l’accompagner et lui rendre le sourire. 

Holly & Gerry

Il y a de nombreux grands amours dans la littérature : Mr. Darcy & Elizabeth, Roméo & Juliette, etc. Je pense que nous pourrions y ajouter Holly & Gerry. Ils n’ont rien de personnages de fiction, cela pourrait être monsieur et madame tout le monde, mais le lien qui les unis est tellement fort et cet amour dans la mort si indéfectible que pour moi, ils ont leur place dans le panthéon des grands-amours. Nous n’allons connaître Gerry qu’a travers ses lettres et les souvenirs d’Holly, car lorsque l’histoire commence, il est déjà décédé. Mais cela ne nous empêche de nous attacher à lui, de lui être reconnaissant pour ces moments de joie qu’il nous offre. Durant ma lecture, j’avais parfois l’impression de porter son deuil moi aussi. Surement, car le personnage d’Holly nous pousse à avoir énormément d’empathie pour elle. 

Gerry était son pilier, elle n’avait jamais vécu seule, et n’a connu que lui, nous comprenons et ressentons toutes les difficultés de se remettre de cette perte. Ses réactions sont humaines et authentiques, nous ne sommes jamais dans l’excès. J’ai vraiment adoré, la voir en colère, suite a l’annonce de la grossesse de sa meilleure amie. Car oui, elle ressent de la jalousie et de l’injustice, et ça m’a semblé tout à fait normal et très vrai, pas de niaiserie. 

En conclusion

Je ne veux pas trop vous en dire, car c’est une histoire qui se découvre. J’ai pris beaucoup de plaisir à suivre Holly dans sa vie quotidienne et la voir essayer de retrouver ses repères. J’ai été émue à de nombreux moments, sans le vouloir, je me mettais à sa place et imaginais ce que je pourrais faire si jamais cela m’arrivait à mon tour. Le fait que Gerry tente d’accompagner sa femme dans son deuil est vraiment romantique. C’est un hymne à la vie, les émotions sont nombreuses sont très justes. Je mentionne quand même pour celles et ceux qui auraient vu le film : la fin est très différente dans le roman, beaucoup plus authentique encore une fois. 

Il me tarde de découvrir la suite, ainsi que les autres romans de l’auteure. Je suis sur un énorme coup de cœur. Je ne trouve aucun défaut à cette histoire, elle a fait fondre mon cœur (alors que je ne suis pas une grande sensible). 

PS : I Love You de Cecelia Ahern

♥ COUP DE COEUR ♥
Ma note : ★★★★★

Les plus : Des personnages très réels. Des émotions authentiques. Un roman bouleversant.


Titre : PS : I Love You
Auteur : Cecelia Ahern

Vous devriez aussi aimé...

2 Comments

  • Reply
    Parlons fiction
    16 octobre 2020 at 19 h 12 min

    J’avais aussi adoré ce roman ! Tellement poignant, triste, mignon et drôle à la fois. Un véritable cocktail d’émotions qui m’a marqué. J’ai cru voir qu’une suite avait été publiée, il faudrait que je prenne le temps de la lire à l’occasion.

  • Reply
    Pumpkin Autumn Challenge 2020 : Ma Pile à Lire - Chromopixel
    17 octobre 2020 at 18 h 53 min

    […] ★ Esprit es-tu là ?I am, I am, I am : Maggie O’FarrellP.S. I Love You : Cecelia Ahern […]

Leave a Reply