Young Adult

Weetzie Bat : une histoire surréaliste !

27 mars 2019

J’ai reçu le mois dernier de la part de la Collection-R Weetzie Bat dans le cadre des Serial R-eaders. J’ai mis un peu de temps à le commencer, les avis étaient assez mitigés à son sujet. C’est un livre extrêmement loufoque, soit on accroche, soit on déteste. Je fais partie de l’entre deux, c’est assez étrange, je n’ai pas adoré, mais je n’ai pas détesté non plus. Je pense simplement qu’il faut savoir où l’on met les pieds en le commençant, ce n’est pas un livre ordinaire !

En résumé :

Weetzie est un petit brin de fille qui a grandi avec sa mère, starlette alcoolique, et son père, scénariste junkie, dans le Los Angeles des années 1980. Pour trouver l’amour, Weetzie fait équipe avec Dirk, son meilleur ami. Cette quête les mènera jusqu’à un réalisateur qui ne quitte jamais son imper, le mystérieux Max, et à un surfeur aux cheveux platine, Duck.
Mais, déstabilisée par des événements tragiques et menacée par l’ex aigrie (et un peu sorcière sur les bords) de Max, Weetzie devra retirer les lunettes qui lui font voir la vie en rose pour se confronter à la noirceur du monde et découvrir la recette du bonheur…

Bannière-Weetzie-Bat

Mon avis :

C’est un livre qu’il ne faut pas prendre au sérieux. Voyez-le comme un conte de fée contemporain. Il y a de la magie, un génie de la lampe, des sorcières, mais aussi de nombreuses thématiques importantes y sont abordées, comme le sexe, les drogues, l’homosexualité, l’infidélité, la mort et j’en passe … Le mélange est explosif et donne une histoire vraiment loufoque.

Le livre est divisé en 5 parties. Chacune des parties donne la parole à un des personnages principaux (Weetzie Bat, Dirk, Cheerokee etc..). Tous les chapitres s’enchaînent rapidement, il y a énormément d’actions à suivre, pas le temps de s’ennuyer. Il y a même tellement d’événements qui s’enchaînent qu’on y perd toute temporalité. Il me semblait que Weetzie était une adolescente, mais dès les premiers chapitres elle emménage avec son petit ami et souhaite avoir un enfant. Un peu plus tard, ce même enfant vit sa propre vie, mais je n’arrivais pas à définir l’âge des personnages.

Les personnages :

Ce qui m’a le plus bloqué dans l’histoire, ce sont les personnages. Outre le fait qu’ils ont des noms complètement invraisemblables comme Mon Amant Agent Secret, Bébé Sorcière etc.. Ce sont de vrais stéréotypes à eux tout seuls, souvent très ridicules. Les situations dans lesquelles ils se retrouvent n’ont aucun sens et réagissent eux-mêmes de façon extravagante.

L’intrigue :

Est-ce que l’on peut vraiment parler d’intrigue ? Il y a une trame en pointillés tout le long du roman, mais tout le reste est rocambolesque. J’ai lu une grande partie du roman en diagonale. Beaucoup de détails n’apportent rien à l’action, je me suis concentrée sur les grands axes et je pense que c’est pour cette raison que j’ai pu apprécier une partie de ma lecture.

En conclusion :

Ce n’est pas le livre de l’année, ni un roman que je relirai prochainement, je le vois plus comme une expérience, à lire. Je crois que je ne reverrais jamais un livre comme celui-là. Il est vraiment à part et ne peut rentrer dans aucune case. Il ne plaira pas à tout le monde, et il faut vraiment avoir en tête que c’est un livre complètement déjanté avant de le commencer, car en commençant sa lecture, c’est surprenant !


Ma note : ★★☆☆☆

Les plus : Un livre hors du commun.
Les moins : Les personnages sont ridicules.


Titre : Weetzie Bat
Auteur : Francesca Lia Block
Edition : Collection R
Nombre de pages : 522

Vous devriez aussi aimé...

1 Comment

  • Reply
    Manon
    28 mars 2019 at 12 h 11 min

    Coucou!
    Jolie chronique! Je trouve ce livre intriguant… On verra si je le lis un jour, car j’ai toujours un peu peur avec les livres trop déjantés.

Leave a Reply