Drame Lecture

L’étrange disparition d’Esme Lennox : les secrets de famille

22 mars 2019

Ce mois-ci je participe à mon second Livres & Parlotte organisé par Charlotte Parlotte. Le mois dernier nous avons lu, les derniers jours de Stefan Zweig sous le thème : « Quand les écrivains deviennent personnages de roman… » et ce mois-ci nous avons lu, L’étrange disparition d’Esme Lennox pour le thème : « Les secrets de famille ». C’est ma première lecture de Maggie O’Farell, bien que j’aie vu passer beaucoup de ses romans sur la blogosphère, je n’avais pas encore sauté le pas et je regrette de ne découvrir sa plume que maintenant.

En résumé :

Depuis soixante ans, le monde l’a oubliée et sa famille ne prononce plus son nom. Esme Lennox n’existe plus. Mais quand ferme l’asile où elle vivait recluse, la vieille femme réapparaît brusquement. Au bras de sa petite nièce, Esme découvre une Écosse moderne peuplée de fantômes… qui réveillent, sous le silence des années, les secrets inavouables d’une vie volée

Bannière-Esme-Lennox

Mon avis :

La thématique des secrets de famille, est tellement souvent abordée en littérature que j’avais peur de tomber sur une énième tragédie familiale, mais pas du tout, ce roman est hors du commun. Comme je vous le disais en introduction, je regrette de ne pas avoir lu d’autres romans de Maggie O’Farell.

La construction du roman :

C’était une lecture troublante autant pour les thèmes abordés que pour la manière dont est construit le roman. C’est perturbant, l’histoire est racontée d’une traite, sans chapitres et alterne différents points de vue. Celui d’Esme à notre époque et dans son passé, avant son internement, celui d’Iris sa petite-nièce et enfin celui de Kitty la sœur d’Esme, désormais atteinte d’Alzheimer. C’est la lecture de cette dernière qui m’a le plus dérangé. Nous passons d’un personnage à l’autre, d’une époque à une autre, mais lorsque Kitty prenait la parole, ses phrases restaient en suspend, elle passait d’une idée à l’autre sans transition et nous laissait souvent sur notre fin. 

L’histoire :

L’intrigue est très bien menée, dès le départ, nous voulons comprendre pourquoi Esme a été internée. Les éléments sont disséminés petit à petit dans les souvenirs des deux sœurs. On comprend rapidement qu’Esme n’est pas folle, mais plutôt extrêmement intelligente. C’était une jeune fille indépendante, qui ne voulait pas rentrer dans les cases, ressembler à toutes les femmes de son époque.. Esme voulait faire des études, voyager, vivre sa vie. 

C’est un roman sur l’émancipation de la femme, et le coût d’une vie différente de ce que la société attend. J’ai beaucoup aimé le fait que le passé et le présent se fassent écho. On se rend compte qu’à une autre époque Esme aurait pu vivre sa vie exactement comme le fait Iris.

En conclusion :

C’est un livre addictif, bien que les sauts de personnage et de pensées m’ont souvent coupés dans mon élan, cela permettait justement de diluer toutes les informations et de prolonger l’intrigue. Le récit est prenant, les personnages sont attachants (surtout Esme). J’ai passé un très bon moment de lecture. Je m’interroge encore sur la condition des femmes au début du 20ème siècle. Etait-il si facile pour un homme de se débarrasser d’une femme un peu trop indépendante, qui ne se soumettait pas à ce que l’on attendait d’elle ? L’étrange disparition d’Esme Lennox me hantera encore pour un long moment.


Ma note : ★★★★☆

Les plus : L’intrigue vraiment prenante et les questions qu’elle soulève.
Le personnage d’Esme. 
Les moins : La construction du récit, qui est parfois difficile à suivre.


Titre : L’étrange disparition d’Esme Lennox
Auteur : Maggie O’Farell
Edition : 10/18
Nombre de pages : 240

Vous devriez aussi aimé...

1 Comment

  • Reply
    Sur ma peau de Gillian Flynn : méfiez vous des apparences - Chromopixel
    2 avril 2019 at 9 h 32 min

    […] Si vous recherchez un roman policier à suspense, passez votre chemin. Il y a effectivement une enquête qui sert de fil conducteur tout au long du roman, mais elle n’est vraiment là qu’au second plan. Sur ma peau est avant tout une histoire de famille, avec ses secrets (et c’était dans le thème du mois du Livres & Parlotte). […]

Leave a Reply