La maison sur le rivage
Classique Historique Lecture Science-Fiction SF - Fantastique - Fantasy

La maison sur le rivage : Voyage à travers le temps

18 décembre 2021

J’ai eu l’occasion de lire La maison sur le rivage de Daphné Du Maurier dans le cadre du bookclub d’autumnlays. C’est une lecture que je m’étais sélectionnée pour mon pumpkin autumn challenge, car elle est à cheval entre le roman historique et le roman de science-fiction. C’est assez déstabilisant de mêler ces deux genres littéraires, mais l’autrice arrive parfaitement à les doser de manière à rendre l’histoire crédible et passionnante. Le début était un peu compliqué de mon côté. C’est une lecture qui demandait beaucoup de concentration et d’attention à un moment où je n’étais pas prête à lui accorder. Et finalement passé la première partie, je n’ai pas pu décoller mon nez du roman, j’étais complètement transportée. 

En résumé :

En Cornouailles, dans une très ancienne demeure, un homme cède à la tentation de vérifier les effets d’une nouvelle drogue mise au point par un savant réputé. C’est le début d’un long voyage, au cours duquel il va se retrouver plongé dans un passé vieux de plus de six siècles. Mais les troublantes scènes dont il va être le témoin invisible sont-elles pure illusion ? Les personnages qu’il croise ne sont-ils que des fantômes nés de son imagination ?

La maison sur le rivage

Mon avis : La maison sur le rivage

L’histoire commence en pleine action, le personnage principal « Dick » est au milieu d’un voyage. Un voyage à travers le temps et l’Histoire, dans les Cornouailles du 14e siècle. Son ami Magnus Lane est un scientifique qui a réussi à créer une nouvelle drogue permettant au consommateur de transporter sa conscience dans le passé. Cette potion est encore en phase d’essai et Magnus compte sur son ami Richard pour l’expérimenter. Seulement il y a encore quelques zones floues dans son utilisation. L’esprit de l’utilisateur se retrouve au 14e siècle seulement son corps continu de se déplacer dans le présent, et cela représente un grand danger physique. Les lieux de ces sauts dans le temps sont imprévisibles et la durée des voyages est indéfinie. 

Magnus ne connaît pas encore les effets de ce médicament sur le cerveau de son utilisateur. Dans un premier temps, il l’a essayé sur lui-même mais finalement, il envoie son ami Dick dans sa maison en Cornouailles afin que celui-ci l’essaye et lui fasse un rapport détaillé de ses voyages. Le roman va donc alterner entre le présent de Richard et ses voyages dans le temps. Même si Dick, semble être un homme très rationnel et raisonnable, sa vie professionnelle et maritale monotone le poussent à poursuivre cette expérience. Il y voit une alternative à la morosité de sa vie, et vit par procuration une aventure excitante dans la Cornouaille médiévale. Seulement les voyages répétés et la consommation régulière de cette drogue commencent à faire des ravages sur son corps et son esprit…

En conclusion :

Je ne savais pas vraiment à quoi m’attendre en commençant cette lecture, j’avais peur que le côté science-fiction ne décrédibilise la partie historique. Mais pas du tout, Daphné Du Maurier arrive à nous faire douter, est-ce qu’il serait vraiment impossible de voyager par l’esprit ? Sommes-nous les témoins d’hallucinations ou d’une véritable faille temporelle ? Personnellement, c’est la partie historique que j’ai le plus apprécié dans ce récit, un peu à l’image de Richard, sa vie quotidienne m’ennuyait et je me suis souvent retrouvée à souhaiter qu’il fasse un nouveau voyage. Et justement cela m’a fait réfléchir, est-ce que cette impatience à retrouver le passé, cette famille et ses querelles, ne faisait pas de moi un « addict » au même titre que notre personnage principal ? C’est justement la grande force des romans de Du Maurier, arriver à laisser planer le mystère et retourner les situations in extremis

 Alors même si j’ai trouvé le début de cette histoire un peu long et que la profusion de personnages entre le passé et le présent m’embrouillait un peu l’esprit, arrivé à la moitié du roman j’étais moi-même accro au récit. J’ai même terminé le roman dans l’urgence de connaître son dénouement. C’est donc une excellente lecture, qui m’a permis de me remettre dans le bain des lectures historiques qui me manquaient tant. Je suis très heureuse, d’avoir pu la découvrir en lecture commune avec le bookclub d’Anna et d’avoir pu échanger en direct avec les autres lectrices, car c’est une histoire assez intense dont la fin peut-être interprétée de différentes manières. J’ai commencé en parallèle une autre lecture de l’autrice : Le général du roi, dont j’espère pouvoir vous parler prochainement. 


Note : 4 sur 5.

Titre : La maison sur le rivage
Auteure : Daphné Du Maurier
Editons : Le livre de poche

La maison sur le rivage de Daphné Du Maurier

No Comments

    Leave a Reply