Drame Jeunesse Lecture SF - Fantastique - Fantasy

Des fleurs pour Algernon : un livre un telijan

25 juillet 2019

Ceux et celles qui l’ont déjà lu, vous comprendrez la petite blague cachée dans le titre. Des fleurs pour Algernon est roman sorti dans les années 60, beaucoup l’ont lu à l’adolescence, il fait (apparemment) parti de ces classiques à lire lorsque l’on est ado, et je suis passée complètement à côté durant toutes ces années. Je le vois de plus en plus sur les réseaux sociaux, j’espère qu’il arrivera à toucher encore de plus monde, car au-delà d’être un livre pour les jeunes c’est un roman intelligent (un telijan).

En résumé :

Algernon est une souris dont le traitement du Pr Nemur et du Dr Strauss vient de décupler l’intelligence.
Enhardis par cette réussite, les savants tentent, avec l’assistance de la psychologue Alice Kinnian, d’appliquer leur découverte à Charlie Gordon, un simple d’esprit. C’est bientôt l’extraordinaire éveil à la conscience pour le jeune homme. Il découvre un monde dont il avait toujours été exclu, et l’amour qui naît entre Alice et lui achève de le métamorphoser. Mais un jour, les facultés supérieures d’Algernon commencent à décliner…

Des fleurs pour Algernon : un livre un telijan

Mon avis :

L’intrigue de départ est simple, nous avons donc Charlie un attardé mental d’une trentaine d’années qui s’inscrit pour devenir le cobaye d’une nouvelle expérience scientifique devant le rendre intelligent. La particularité de ce roman est sa composition, nous lisons les différents compte rendus de Charlie, avant, pendant et après l’opération. Nous suivons donc toute son évolution. Ce style de narration m’a beaucoup plu, car il proposait quelque chose de nouveau, de captivant, les premiers passages sont simples et pleins de fautes d’orthographe (forcément Charlie écrit comme il parle). Puis le style évolue, s’étoffe et se complexifie, le langage devient de plus en soutenu au rythme de l’éveil de Charlie. C’est le petit détail qui rend ce livre incroyable.

Le personnage de Charlie

Le roman est donc le journal intime de Charlie, il va donc nous ouvrir la porte de ses pensées et de ses sentiments, d’un personnage simple et rieur, il va devenir hautin et présomptueux. Il comprend enfin comment les autres le voyaient, la manière dont ils se moquaient de lui sans qu’il s’en rende compte. C’est très intéressant de voir l’évolution du personnage sur les plans relationnels, amoureux et professionnel, sa vision est complètement différente. Le développement du cerceau ne remplace pas l’apprentissage des relations humaines ni des sentiments et de l’amour. Sur le plan intellectuel aussi, plus il apprend, plus il se rend compte du peu de chose qu’il connaît, et commence à regretter l’époque où il n’avait pas conscience de toutes ces choses qui pour lui n’existaient pas. Il y a une vraie fracture en lui

Algernon

L’histoire se concentre donc sur le personnage de Charlie, mais aussi sur celui d’Algernon la souri de laboratoire. La première à avoir été victime de cette opération. Nous suivons l’évolution de ces deux destins parallèles mais décalés dans le temps : celui de la souris et de Charlie. En suivant l’état d’Algernon, le lecteur comprend rapidement ce qui doit arriver à Charlie, le final du roman est annoncé très rapidement. Mais au final, ce n’est pas du tout important, car le livre se concentre bien plus sur les sentiments et la complexité de l’apprentissage de la vie que sur ce qui arrive à la fin. 

Des fleurs pour Algernon est un roman très intéressant, dont la forme est originale, un livre qui nous fait nous questionner sur nous-même et sur la société. Une petite pépite pleine d’émotions que je vous recommande.

Ma note : ★★★★☆

Les plus : La construction du roman. Les émotions qu’il diffuse. Le personnage de Charlie. Le questions qu’il soulève.
Les moins : Certaines scènes de rêve ou de flashback un peu lourde.


Titre : Des fleurs pour Algernon
Auteur : Daniel Keyes
Editions : J’ai lu
Nombre de pages : 300

No Comments

    Leave a Reply