Cinéma Coups de coeur Romance

I Origins

12 octobre 2018

Cette semaine, j’ai décidé de vous présenter un film coup de cœur, sorti en 2011, mais que je n’ai découvert que très récemment grâce à la magie des réseaux sociaux. Cet été, il y a une vague de personne qui présentait dans leurs stories 1 image/ 1 film et parmis mes abonnements je suis tombée sur ce film, I origins de Mike Cahill.

I Origins

L’image de ce film m’a tout de suite intriguée, j’ai tout de suite compris qu’il s’agissait d’un film romantique, car les deux protagonistes étaient enlacés, mais c’est tout. Pour moi il ne s’agissait que d’une autre petite romance à regarder le dimanche dans son canapé ou lors d’une soirée fille. J’ai donc recherché le titre du film et je suis tombée sur I Origin et son affiche surprenante. La, je dois dire que j’étais encore plus intriguée, on y voit une énorme rétine comme un soleil une espèce de soleil en feu, rien de très romantique. Et donc sans en savoir plus le jour même, je regardais le film. Le regarder sans savoir à quoi s’attendre fut une véritable claque, je vous laisse quand même le résumé ici, mais si rien que ces petites infos vous ont mit la puce à l’oreille. Foncez sans en savoir plus vous serez surpris.

Résumé :

Sur le point de faire une découverte scientifique, un médecin part en Inde à la recherche d’une jeune fille qui pourrait confirmer ou infirmer sa théorie. Le film retrace le voyage incroyable qui va relier des individus totalement différents, et prouver que la science et les sentiments ne sont pas deux univers séparés…

I Origins

Mon avis : I Origins

Ce film est tellement poétique dans son intrigue, dans les sujets qu’il aborde, c’est tout simplement une œuvre incroyable. La romance dont je vous parlait un peu plus haut n’est en fait qu’une microscopique partie du film rédigée en trame de fond. Le film va traiter principalement de l’opposition entre la croyance (pas tellement religieuse mais plutôt spirituelle) à travers un regard scientifique. La question de l’existence possible ou non d’un monde spirituel, sans évoquer la religion est abordé de manière magistrale.

Durant tout le film il y a donc deux interprétations possibles, entre ceux qui croient (représentés tout d’abord par Sofi), et ceux qui veulent prouver pourquoi ils n’y croient pas (représenté notamment ici par Ian). Ce film est scindé en deux parties la première sur l’opposition entre les deux visions de ce couple. Et la seconde sur la recherche d’une explication : l’œil humain serait une fenêtre sur l’âme.


♥ COUP DE COEUR ♥
Ma note : ★★★★★

Vous devriez aussi aimé...

No Comments

    Leave a Reply