Le Bouc émissaire de Daphné Du Maurier
Classique Drame Lecture Policier - Thriller

Le Bouc émissaire de Daphné Du Maurier

9 juillet 2022

Je n’ai pas acheté de nouveau roman depuis le janvier dernier. Alors lorsque ce week-end, je suis entrée dans une librairie, je ne voulais pas ressortir les mains vides. Mais je ne souhaitais pas non plus acheter un roman qui allait attendre éternellement dans ma pile à lire. Je me suis donc tout naturellement tournée vers un classique. C’est finalement Le Bouc émissaire de Daphné Du Maurier qui aura su me convaincre grâce à son résumé très intrigant. Je n’ai encore jamais été déçue par une lecture de cette autrice, j’ai d’ailleurs lu il y a quelques mois La maison sur le rivage, que j’avais beaucoup aimé et j’avais hâte de retrouver la plume de l’autrice dans une nouvelle histoire.

En résumé :

John, un historien anglais en vacances en France, rencontre au Mans par hasard son sosie parfait, Jean de Gué. Les deux hommes font connaissance : l’un est solitaire, sans famille, l’autre, épicurien désinvolte, se plaint de la sienne qui l’étouffe. Le lendemain matin, John se réveille, vêtu des affaires de Jean, qui a disparu. À la porte, le chauffeur l’attend pour le ramener au château. John prend alors la place de Jean… Comme dans Rebecca, on retrouve dans ce livre la cruauté, l’étrangeté et l’art du suspense de Daphné du Maurier.

Le Bouc émissaire de Daphné Du Maurier

Mon avis : Le Bouc émissaire

L’intrigue m’a de suite fait penser à celle du Prince et le pauvre de Mark Twain, où nous avons deux personnages issus de deux classes sociales différentes qui vont échanger leurs vies. Dans Le Bouc émissaire, nous avons John, le narrateur, un Anglais spécialiste de l’histoire de France. C’est un homme solitaire et sans famille, qui cherche à donner un sens à sa vie. A contrario, son double, Jean de Gué est à la tête d’une grande famille, seulement, il est terriblement égoïste et se sent étouffé par toutes ses responsabilités. Après une nuit de beuverie, John se réveille en découvrant que Jean a disparu avec ses papiers d’identité, ses bagages et sa voiture… N’ayant plus d’autre choix, il décide à son tour de prendre l’identité de son sosie

Bienvenue à Saint-Gille :

Nous découvrons petit à petit les membres de la famille de Gué, à son arrivée au château John ne sait rien d’eux. Il va donc devoir apprendre qu’elles sont les relations qu’ils entretiennent entre eux, et quels sont leurs secrets. Nous sommes complètement plongés dans ses pensées et découvrons en même temps que lui toutes les informations sur la vie de Jean est ses relations. Nous découvrons les secrets de la vie de Jean à travers les yeux de John et de ses révélations. Le livre révèle couche par couche les profils psychologiques des différents membres de la famille, mais aussi de nos personnages principaux. John est un personnage sensible et empathique, il va tenter de remettre de l’ordre dans cette famille dysfonctionnelle. 

J’ai beaucoup aimé tout l’aspect psychologique de cette histoire. Le thème du double est bien travaillé. Il soulève d’ailleurs de nombreuses interrogations : Si à notre tour, nous avions la possibilité d’échanger notre place et surtout nos problèmes avec quelqu’un, serions nous capable de le faire ? Peut-on assumer une vie qui n’est pas la notre ?

En conclusion :

L’intrigue est haletante et l’on ne peut s’empêcher de dévorer le roman, pages après pages. Une très bonne lecture qui aborde de nombreux sujets autour des relations humaines. Je suis malgré tout un peu frustrée par le final que j’attendais différent et plus percutant. J’ai l’impression qu’il n’est pas tout à fait à la hauteur du reste du roman. Il me reste encore plusieurs romans de Daphné Du Maurier à découvrir et je compte bien ne pas m’arrêter là !


Ma note : ★★★★☆

Titre : Le Bouc émissaire
Autrice : Daphné Du Maurier
Editons : Le livre de poche

avis lecture Daphné Du Maurier Le Bouc émissaire

No Comments

    Leave a Reply