Contemporain Coups de coeur Lecture Policier - Thriller Romance

J’ai dû rêver trop fort : J’ai crevé l’oreiller

15 janvier 2021

Il y a des livres qui sont des rencontres. Un jour, mon mari est rentré d’une sortie avec un cadeau pour moi. En l’ouvrant découvre J’ai dû rêver trop fort de Michel Bussi. Un roman dont je ne lui ai jamais parlé que je peux l’avouer, je ne connaissais pas. Il me le tend en me disant : « J’ai trouvé la couverture très belle et regarde, c’est écrit : « du suspense, une histoire d’amour et des voyages, tout ce que tu aimes. » Je crois que désormais je vais le laisser choisir toutes mes futures lectures, il a fait un sans-faute avec celle-ci et surtout il m’a donné envie de lire toute la bibliographie de Bussi

Alors oui cette couverture est magnifique, car il s’agit de l’édition de Noël des romans Pocket. Je peux vous le dire, maintenant terminé, je suis vraiment heureuse d’avoir cette version si spéciale à conserver précieusement dans ma bibliothèque. Je suis tombée amoureuse d’une histoire et de la poésie de la plume de Bussi. Vous l’aurez compris il n’y a pas que de la romance dans cette histoire, tout était parfaitement dosé pour me faire engloutir ces 500 pages en 2 jours. Moi qui voulais prendre mon temps dans mes lectures en 2021… 

En résumé :

Les plus belles histoires d’amour ne meurent jamais.
Elles continuent de vivre dans nos souvenirs et les coïncidences cruelles que notre esprit invente. Mais quand, pour Nathy, ces coïncidences deviennent trop nombreuses, doit-elle croire qu’il n’y a pas de hasard, seulement des rendez-vous ? Qui s’évertue à lui faire revivre cette parenthèse passionnelle qui a failli balayer sa vie ? Quand passé et présent se répètent au point de défier toute explication rationnelle, Nathy doit-elle admettre qu’on peut remonter le temps ?

J'ai dû rêver trop fort de Michel Bussi

Mon avis : J’ai du rêver trop fort

Préparez-vous à embarquer pour une grande aventure pleine de suspense. Nous allons découvrir la vie et surtout le secret de Nathy grâce à un jeu de miroirs passé/présent. Ce jeu temporel donne beaucoup de rythme au récit et va nous dévoiler une magnifique histoire d’amour contrariée. L’intrigue est fragmentée et nous pousse à chaque fin de chapitre à lire la page suivante. Nous sommes tenus en haleine au fil des destinations et des retours dans le passé.

✈ Laisse-moi un peu de toi

Revenons un peu sur l’histoire en elle-même. Il y a 20 ans Nathy, une jeune hôtesse de l’air, vit une brève histoire d’amour passionnée avec Ylian. Nathy est mariée à Olivier et jeune maman. Sa vie est déjà toute tracée, elle décide donc de tirer un trait sur cette romance malgré son incapacité à oublier. 20 ans plus tard, une série de coïncidences vient semer le doute. Son planning des vols à venir et les collègues avec qui elle va opérer, sont exactement les mêmes que lors de sa rencontre avec Ylian. Est-ce son esprit qui lui joue des tours ou quelqu’un tente-t-il de lui faire revivre cette romance passée qui a manqué de bouleverser sa vie ? Nathy s’interroge et remonte le temps. Entre Montréal, San Diego, Barcelone et Jakarta, nous voyageons aux côtés de personnages terriblement attachants, au cœur d’une extraordinaire histoire d’amour.

✈ Une miette, trois paillettes, un petit bout de ton cœur

Je vous parle d’une histoire d’amour mais J’ai dû rêver trop fort est bien plus que ça. Il ne s’agit pas d’une énième romance à l’eau de rose, c’est un thriller extrêmement bien ficelé où Michel Bussi manipule ses lecteurs en jouant avec le temps et l’intrigue. J’ai adoré cette sensation de me faire mener par le bout du nez tout en étant impuissante. Son atmosphère en fait un roman palpitant, tout le long de l’histoire, il nous est impossible de démêler le vrai du faux et nous nous laissons vite entraîner par la paranoïa de Nathy. Le suspense nous tient en haleine jusqu’à la dernière page. 

En conclusion :

J’ai terminé J’ai dû rêver trop fort, le cœur serré et des larmes aux bords des yeux. Ce n’était absolument pas ce à quoi, je m’attendais. J’ai été à de nombreuses fois surprise par les retournements de situations, j’en attendais un dernier pour préserver mon petit cœur d’artichaut. Avec une intrigue comme celle-ci, je m’attendais à une part de fantastique, un peu à la Musso, mais tout est logique, et particulièrement bien construit. Une lecture haletante qui ne m’aura pas épargnée. Il me tarde de remettre ça avec un autre roman de Bussi. 

Je vous ai d’ailleurs demandé sur Instagram quels étaient les romans que vous me recommandiez de l’auteur. Les titres qui revenaient le plus sont : Nymphéas noirs ; un avion sans elle ; maman a tort que j’ai déjà lu ; la Dernière Licorne ; on la trouvait plutôt jolie et au soleil redouté. J’ai donc beaucoup à rattraper, mais de belles lectures en perspective. 

J'ai du rêver trop fort de Michel Bussi

♥ COUP DE COEUR ♥
Ma note : ★★★★★

Les plus : L’histoire d’amour. Les voyages à travers le monde. Des personnages touchants. Un suspense palpitant. Un thriller bien ficelé.
Les moins : Une fin peut-être un peu rapide et moins crédible.


Titre : J’ai dû rêver trop fort
Auteur : Michel Bussi
Editons : Pocket

J'ai dû rêver trop fort de Michel Bussi

Vous devriez aussi aimé...

5 Comments

  • Reply
    cecilia_cherieblossom
    15 janvier 2021 at 10 h 13 min

    J’espère arriver le trouver moi aussi dans cette jolie édition de Noël 🙂

    • Reply
      Chromopixel
      16 janvier 2021 at 18 h 05 min

      Mon mari l’a trouvé à la Fnac, je ne sais pas ce que tu as dans le genre vers chez toi. Mais oui c’est une histoire que je suis heureuse d’avoir dans une jolie édition !

  • Reply
    Eline
    17 janvier 2021 at 14 h 33 min

    J’ai lu ce livre et l’ai donc beaucoup aimé, mais c’est vrai que c’est tellement différent de ce qu’il écrit d’habitude! Normalement on a du sang, des meurtres ,des enquêtes, des retournements de situation, et là on est plutôt sur une romance donc ça m’a fait bizarre au début car je n’ai pas retrouvé son style habituel, sinon en effet je te conseille Nymphéas Noirs, N’oublier jamais, ou encore Le temps est assassin qui sont géniaux !

    • Reply
      Chromopixel
      17 janvier 2021 at 19 h 13 min

      Merci Eline pour cette sélection ! Je pense que petit à petit je vais essayer d’avancer dans l’ensemble de sa bibliographie ! Comme ce n’est que mon deuxième roman de l’auteur, je ne suis pas encore rodée à « son style » c’était une lecture parfaite.

  • Reply
    Rien ne t'efface : Je pense à toi - Chromopixel
    2 mars 2021 at 8 h 00 min

    […] mari a compris qu’il avait fait un sans-faute en m’offrant J’ai dû rêver trop fort de Michel Bussi un peu avant Noël. Donc, pour être certain de me faire plaisir pour la […]

Leave a Reply