L'Auberge de la Jamaïque
Classique Drame Lecture Policier - Thriller

L’Auberge de la Jamaïque

31 août 2022

Après ma lecture le mois dernier du Bouc émissaire de Daphné du Maurier, j’avais très envie de me plonger dans un autre roman de l’autrice. Mon choix s’est rapidement porté sur L’Auberge de la Jamaïque, sûrement un de ses titres les plus connus avec Rebecca (peut-être, car ils ont été adaptés au cinéma par Alfred Hitchcock). Il a donc rejoint ma pile à lire de l’été, même si en termes de temporalité l’histoire se déroule plutôt autour de l’automne et de l’hiver. Comme avec mes précédentes lectures de Daphné du Maurier, je suis très rapidement entrée dans l’histoire. Dès les premières pages, nous sommes transportés dans les landes sombres et sinistres des Cornouailles, à la rencontre de notre héroïne Mary Yellan.

En résumé :

Orpheline et pauvre, Mary Yellan n’a pas d’autre ressource que de quitter le pays de son enfance pour aller vivre chez sa tante, mariée à un aubergiste, sur une côte désolée de l’Atlantique. Dès son arrivée à l’Auberge de la Jamaïque, Mary soupçonne de terrifiants mystères. Cette tante qu’elle a connue jeune et gaie n’est plus qu’une malheureuse, terrorisée par Joss, son époux, un ivrogne menaçant, qui enjoint à Mary de ne pas poser de questions sur les visiteurs de l’auberge. Auberge dans laquelle, d’ailleurs, aucun vrai voyageur ne s’est arrêté depuis longtemps… De terribles épreuves attendent la jeune fille avant qu’elle ne trouve le salut en même temps que l’amour.

L'Auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier

Mon avis :

Mary Yellan, nouvellement orpheline, doit quitter sa ferme et emménager chez sa tante et son oncle à Bodmin. Elle entreprend donc ce long et solitaire voyage à travers les landes jusqu’à L’Auberge de la Jamaïque. Une fois arrivée, Mary apprend par les habitants de la région que l’auberge est peu recommandable et que les voisins évitent à tout prix de s’en approcher. Lorsqu’elle retrouve sa tante, celle-ci semble brisée et presque méconnaissable. Elle fait la connaissance de son oncle Joss Merlyn, patron de l’auberge, un homme sinistre et autoritaire. La pauvre Mary se sent emprisonnée dans ce lieu sordide. Le suspense monte crescendo alors que Mary découvre les secrets et les actes méprisables qui enveloppent le propriétaire et l’auberge elle-même. Arrivera-t-elle à se sauver, ainsi que sa tante Patience, des horreurs de la lande et de la folie de l’auberge ?

Mary Yellan :

Mary est une jeune femme vaillante avec un grand sens de la morale. Son amour pour sa tante l’empêche d’aller voir les autorités et de dénoncer son oncle. C’est un personnage féminin non conventionnel pour l’époque, car elle est très indépendante et son seul désir est de posséder et de travailler sur sa propre ferme et non de se marier. Elle est intelligente et audacieuse, et n’a pas peur de tenir tête à son oncle bien que celui-ci puisse être violent aussi bien dans ses actes que dans ses propos. J’ai vraiment beaucoup aimé son personnage, on ressent sa peine et sa solitude, mais a aucun moment elle ne se laisse aller. 

En conclusion :

Encore une fois, j’ai passé un excellent moment de lecture avec Daphné du Maurier. L’ambiance étouffante de l’Auberge de la Jamaïque et des landes environnantes accentue le côté très sombre de l’histoire. J’ai beaucoup aimé le suspense et les révélations concernant les agissements de l’oncle Joss et des brigands de l’auberge. Je ne compte pas arrêter ma découverte de la bibliographie de l’autrice, je me suis déjà noté les prochains titres que je souhaite lire avant la fin de l’année et sans surprise, j’aimerais lire Les Oiseaux, pour le Pumpkin Autumn Challenge 2022


Titre : L’Auberge de la Jamaïque
Autrice : Daphné du Maurier
Editons : Le Livre de Poche

L'Auberge de la Jamaïque de Daphné du Maurier

Autres titres chroniqués de Daphné du Maurier :

No Comments

    Leave a Reply