Historique Jeunesse Lecture Science-Fiction SF - Fantastique - Fantasy Young Adult

Les Chroniques de St Mary 4 : Une Trace dans le temps

25 avril 2021

J’ai mis un peu de temps avant de pouvoir me lancer dans la lecture du quatrième tome de la saga des Chroniques de St Mary. Il fallait que je digère la fin du troisième tome qui nous entraîne dans un univers parallèle et la disparition d’un personnage principal. J’avais aussi un peu peur de lire ce nouveau tome : Une Trace dans le temps. Peur de la manière dont l’autrice allait retomber sur ses pattes, et effectivement cette nouvelle histoire n’a pas réussi à me convaincre autant que les tomes précédents. Je vous explique tout plus bas.

En résumé :

Dans ce quatrième tome, l’institut St Mary est en danger. Madeleine Maxwell, qui n’est plus tout à fait la même, a retrouvé Leon Farrell loin de l’agitation de St Mary et tous les deux décident de reconstruire leur vie… mais cela ne dure pas jusqu’au déjeuner. Ensemble, ils vont devoir partir au secours de l’institut qui est devenu la cible de la Police du Temps.

De la destruction de Pompéi à l’Égypte antique, de l’Angleterre du Moyen Âge à celle du XVIIe siècle, la jeune historienne et son compagnon parcourent la ligne temporelle à vive allure. Poursuivis par des forces armées intraitables, ils affrontent les guerres, la peste noire, Akhenaton, l’éruption du Vésuve et doivent surtout tenter de ne jamais laisser de trace…

Les Chroniques de St Mary 4 : Une Trace dans le temps

Mon avis : Les Chroniques de St Mary : Une Trace dans le temps

Le troisième tome de la saga m’a mise dans tous mes états. Nous avons cette grande aventure historique à Troie, assez différente des précédents, car la mission est plus longue. Ensuite, la dispute entre Max et Léon qui sonne la fin de leur relation amoureuse. Puis la mort de Léon, dont je ne me suis toujours pas remise et pour terminer la mort de Max et sa réapparition dans un univers alternatif. Bref un tome trois avec de nombreux rebondissements, mais aussi avec un voyage temporel beaucoup plus développé, c’était simplement, parfait. 

J’ai donc commencé ce quatrième tome avec beaucoup de curiosité, mais aussi d’appréhension. Cette histoire de monde parallèle me titillait déjà à la fin du tome précédent. Pourquoi tuer un personnage central à l’histoire si c’est pour le faire réapparaître quelques chapitres plus loin ? Même si je suis une grande fan du couple Léon et Max, je crois que j’aurais préféré rester sur le deuil de notre héroïne, qui était d’autant plus touchant que le couple était en froid à ce moment-là. J’aimais bien le fait qu’ils n’aient pas leur Happy-End justement. 

Les voyages dans le temps

Au niveau des voyages temporels, Une Trace dans le temps met le paquet. Nous allons nous retrouver sur la Tamise gelée du Londres du XVIIe siècle, faire un saut en Egypte ancienne pour rencontrer le pharaon Akhenaton, avant de faire une escale à Pompéi au moment de l’explosion du Vésuve. Le tout en étant poursuivi par la police du temps. Alors même si toutes ces destinations font à chaque fois rêver, je suis un peu déçue, car les voyages temporels sont très courts. Nous avons tout juste le temps d’en apprendre un peu plus sur ces périodes historiques que déjà nos héros doivent fuir. 

L’histoire se déroule essentiellement dans ce St Mary parallèle. Et un peu comme Max, j’ai eu beaucoup de mal à m’adapter à ce changement. Nous retrouvons les mêmes personnages, mais ils ne sont pas tout à fait les mêmes …. 

La police du temps

Le nouveau grand méchant de cet épisode n’est plus une personne (quoi que) mais un groupe de soldats appelé la police du temps. Je n’ai pas du tout été convaincue par ces nouveaux personnages. Des personnages devant faire régner l’ordre et la chronologie du temps, mais qui voyagent avec des tenues anachroniques et se déplace comme une équipe du SWAT en action. Alors, oui, ils apportent une bonne d’ose d’action, mais j’aurais préféré plus d’exploration temporelle et moins de combats. 

En conclusion :

La vie paisible pour Léon et Max, ce n’est pas pour tout de suite ! À peine retrouvés, ils embarquent dans une aventure pleine de surprise. Leur nouvelle relation me plaît beaucoup, ils repartent à zéro tout en se connaissant déjà et prennent leur temps. Je suis un peu moins enjouée sur le côté « bataille finale » qui me semble déjà vue et un peu bâclée. J’espère que les tomes suivants seront un peu plus centrés sur les voyages dans le temps et le côté historique que sur des complots à démanteler. La saga reste très divertissante et je prendrais beaucoup de plaisir à lire les tomes suivants. Une Trace dans le temps est le tome que j’ai le moins aimé jusqu’à présent.


Ma note : ★★★☆☆

Les plus : Des voyages dans le temps toujours aussi variés. Une nouvelle romance entre Max & Léon.
Les moins : beaucoup de combats et des voyages temporels trop rapides. Des méchants peu crédibles.

Titre : Les Chroniques de St Mary : Une Trace dans le temps
Autrice: Jodi Taylor
Editons : 
Hervé Chopin


Mon avis sur les autres tomes des chroniques de St Mary :
Les Chroniques de St Mary 4 : Une Trace dans le temps de Jodi Taylor

Vous devriez aussi aimé...

2 Comments

Leave a Reply