Les Chroniques de St Mary 2 : D'Écho en Échos
Drame Historique Lecture Romance Science-Fiction SF - Fantastique - Fantasy

Les Chroniques de St Mary 2 : D’Écho en Échos

14 mars 2021

Après ma lecture du premier tome des Chroniques de St Mary : Un monde après l’autre de Jodi Taylor, j’ai enchaîné directement avec cette seconde histoire : D’Écho en Échos. J’étais tellement bien dans cet univers et avec ces personnages, que je ne pouvais pas passer à une autre lecture. Et puis il faut dire que ce second tome débute sur les chapeaux de roues. À peine les premières lignes lues, je ne pouvais plus m’arrêter. Comme à chaque fois que je vous parle d’une suite de saga, il vaut mieux éviter d’aller plus loin si vous n’avez pas encore lu le premier tome ! SPOILER ALERT

En résumé :

Les visites dans le passé reprennent à l’institut de recherche historique de St Mary. 

Maxwell et ses excentriques confrères historiens partent pour de nouvelles aventures à travers le temps. Promue directrice du département d’Histoire, Maxwell va contrer, à l’aide de son équipe, les plans de leurs ennemis qu’ils croyaient neutralisés. C’est l’Histoire tout entière qui est menacée par ces fantômes du passé. 
Au bord du burn out, l’historienne utilise ses dernières forces pour maintenir l’équilibre dans l’Histoire et dans sa vie privée. Non sans rudesse, elle doit faire face à l’attaque de Jack l’Éventreur, à un St Mary du futur quelque peu différent, un séjour improvisé à Ninive, ou encore à la mort étrange d’Élizabeth Ière d’Angleterre.

Les Chroniques de St Mary 2 : D'Écho en Échos

Mon avis : Les Chroniques de St Mary : D’Écho en Échos

Le premier voyage temporel que nous effectuons aux côtés de Max nous entraîne sur les traces de Jack l’éventreur. Il s’agit du dernier voyage de Kalinda, chaque historien a le droit de choisir sa dernière destination avant de quitter St Mary. Le rêve de Kal était de rencontrer le fameux tueur en série, malheureusement (et comme à chaque fois), le voyage des deux femmes ne se déroule pas comme prévu. Elles deviennent la cible de l’éventreur qui va les prendre en chasse dans les rues de Whitechapel. J’ai énormément aimé ce voyage qui nous donne la raison de l’arrêt brutal des activités de Jack l’éventreur. 

Un voyage dans le futur

Ce nouveau tome est bourré d’action, car à peine sorti de l’infirmerie, Max se retrouve mêlé à une nouvelle affaire. Le Chef Farrell a été Kidnappé par leur grand ennemi : Ronan. Pour le sauver Max doit se rendre avec son équipe dans le St Mary du futur. Même si nous savions depuis le tome précédent que Farrell venait du futur, nous n’avions encore jamais assisté à un voyage de ce côté-là de la ligne temporelle.

De la romance (encore)

Avec toutes ces aventures et après avoir risqué leur vie, de nombreuses fois, le couple Léon/Max profite d’une petite pause vacances pour se ressourcer. Mais encore une fois, les vacances sont de courte durée, des tensions apparaissent entre les amoureux. J’aime bien voir le couple s’embrouiller, car Max est tellement impulsive que cela donne souvent des situations hilarantes. 

Un voyage dans le passé :

En réalité, il y a plusieurs petits voyages dans le temps, durant tout le roman. Mais le plus important reste celui amorcé dans le tome 1. Le passé a été modifié et Marie Stuart a pris la place de sa cousine Elizabeth Iere comme reine d’Angleterre. Il s’agit en réalité de Ronan qui tente de sauver la femme qu’il a aimée, en modifiant l’Histoire. L’équipe de St Mary se retrouve donc obligée de corriger ça rapidement et sans éveiller les soupçons. Une période historique que j’ai pris beaucoup de plaisir à découvrir. Tout est très survolé, ne vous attendez pas à un récit complet sur l’ère élisabéthaine, mais nous avons les éléments suffisants pour nous plonger dans l’ambiance. 

En conclusion :

Un tome que je n’ai pas vu filer. Il faut dire que j’ai enchaîné les lectures des trois premiers tomes de Chroniques de St Mary en seulement quelques jours. Comment arrêter sa lecture alors qu’à la toute fin de celui-ci on nous annonce un futur voyage à Troie, qui est une des destinations que Max souhaitait faire par-dessus tout. J’ai encore passé un excellent moment avec toute la clique de St Mary, j’ai rigolé avec eux, eu peur pour eux et surtout voyagé ! Je vous retrouve très vite avec la chronique du troisième tome : Une Seconde chance


Ma note : ★★★★★

Les plus : Toujours énormément d’action. Aucun temps mort. De l’humour et des situations loufoques. Des personnages historiques que j’ai pris plaisir à découvrir. La romance qui évolue.

Titre : Les Chroniques de St Mary : D’Écho en Échos
Autrice: Jodi Taylor
Editons : 
Hervé Chopin


Mon avis sur les autres tomes des chroniques de St Mary :
  • Un monde après l’autre – Les Chroniques de St Mary – Tome 1
  • Une Seconde chance – Les chroniques de St Mary – Tome 3
  • Une Trace dans le temps – Les chroniques de St Mary – Tome 4
  • Hier ou jamais – Les chroniques de St Mary – Tome 5
  • En cas de problème – Les chroniques de St Mary – Tome 6
  • Petits Arrangements avec l’Histoire – Les chroniques de St Mary – Tome 7
Les Chroniques de St Mary 2 : D'Écho en Échos

3 Comments

Leave a Reply