Drame Lecture

Kramer contre Kramer : La guerre du coeur

23 août 2019

Kramer contre Kramer est sûrement un de mes films préférés. J’ai dû le voir une bonne vingtaine de fois depuis que je suis petite et je n’arrive toujours pas à retenir mes larmes lors de la scène finale. Je vous laisse imaginer mon état lorsque j’ai découvert que ce film était, au départ, tiré d’un livre ! Je me le suis procuré très rapidement en occasion, car il n’est désormais plus édité. J’ai donc reçu une merveilleuse version rétro avec l’affiche du film dessinée en couverture, les pages rouges sur les bords et le papier vieillit, je crois que j’étais même plus heureuse avec cette vieille version qu’avec un livre tout neuf, c’est un livre qui a vécu et qui à beaucoup de cachet. Tout ça mélangé, j’avais vraiment hâte de commencer ma lecture, même si j’en connaissais déjà l’histoire.

En résumé :

Joanna Kramer est partie. Pour être libre,a t-elle dit, pour exister… Et Ted Kramer se retrouve seul en tête à tête avec le petit Billy, quatre ans. Un fils qu’il connait à peine… A New-York, un publictaire n’est-il pas toujours sur la brèche ?
Voici Ted aux prises avec la vie pratique dont il ignore tout : la garde à trouver, la bronchite à soigner, les jeux à inventer. Dominant son désarroi – il aime encore Johanna – il va faire front, émerveillé par cette découverte, son fils. Drôle, sensible, surprennant… Un jour, Johanna réapparaît : pour reprendre Billy, au nom des sacro-saints droits maternels. Mais qu’est-ce que ces « droits » face à deux ans d’amour entre un père et son fils ? Johanna prend un avocat… 

Kramer contre Kramer

Mon avis : Kramer contre Kramer

Je dirai que ce livre est divisé en trois parties, elles ne sont pas divisé dans le livre, ni réparties équitablement, mais c’est le rythme que j’ai ressenti durant ma lecture.

Première partie :

La première nous explique en détail la relation de Ted (Kramer) et de sa femme Joanna (Kramer). Nous apprenons qu’elle était leur vie séparément avant de se rencontrer, puis justement le moment où leurs chemins se sont croisés et enfin les premières années de leur vie de couple, la naissance de Billy et les premières années de leur nouvelle vie à trois. J’ai beaucoup aimé cette partie-ci de l’histoire, je trouve justement que c’est la partie manquante dans le film adapté. On ne sait pas bien pourquoi Joanna éprouve ce besoin presque viscéral de quitter son mari quitte à abandonner son petit garçon. Dans le roman, nous avons toutes les explications, nous avons le point de vue de Joanna, cette jeune mère qui a mit sa vie en pause pour élever son enfant. Elle est extrêmement malheureuse et son mari ne prend pas en compte ses appels au secours, se moquant presque de son comportement. J’ai énormément apprécié avoir cette vision-ci, tout n’est pas tout noir ou tout blanc Ted à aussi ces torts dans cette histoire, ce que le film ne souligne pas assez.

Deuxième partie

La seconde partie est consacrée à l’adaptation de la vie de Ted avec son fils Billy. Comment après le départ de Joanna, réussissent-ils à retrouver tous les deux un rythme de vie ordinaire. Il y a de nombreux passages que j’ai beaucoup aimé dans cette partie du roman, mais beaucoup d’autres que j’ai trouvé sans intérêts. Il y a très peu d’actions, nous suivons presque quotidiennement la vie de ce père et son fils sans grand intérêt. Malgré tout, c’est à ce moment-là que la relation entre Ted et Billy évolue, il y a beaucoup de tendresse entre eux. 

Troisième partie :

La dernière partie est donc consacrée au procès entre Ted et Joanna pour la garde de leur fils. Ayant vu le film de nombreuses fois, c’est certainement la partie la plus larmoyante. Mais le livre n’y consacre qu’une cinquantaine de pages, tout se déroule extrêmement rapidement. Il est même difficile de se sentir toucher par ce qui arrive, car l’action est précipitée

C’est un roman touchant et plein de tendresse, qui nous parle d’un sujet souvent peu aborder, l’éducation d’un père célibataire. C’est une histoire très humaine et émouvante, que je ne regrette pas d’avoir découverte sous ce format là. Le film restera un coup de coeur, mais le livre une simple bonne lecture.


Ma note : ★★★☆☆

Les plus : Une histoire attendrissante. Un sujet peu abordé. 
Les moins : Quelques longueurs.


Titre : Kramer contre Kramer
Auteur : Avery Corman
Editions : J’ai lu

No Comments

    Leave a Reply