Cinéma

La Nonne

30 septembre 2018
Je suis allée voir La nonne en avant-premiere au Gaumont Champs-Elysés, j’avais beaucoup d’attente le concernant. J’ai adoré les deux Conjuring et même si le premier Annabelle était vraiment nul, j’avoue avoir beaucoup aimé le second volet. Je me suis donc dit 3 films réussis sur 4, il part sur une bonne voie.

 

Je remets un peu le film dans son contexte : Dans le second volet de Conjuring 2 : Le Cas Enfield On découvre un nouvel esprit nommé Valak, cette force malfaisante, apparaît aussi bien dans la maison des Warren que dans celle des Hodgson comme si elle était attachée a Ed. De plus dans le second volet d’Annabelle La Création du mal la bonne soeur s’occupant des orphelins vient du couvent où est apparu Valak (on le sait grâce à une photo). Il y a donc encore un beau crossover entre ces films.

 

En résumé :

Quand on apprend le suicide d’une jeune nonne dans une abbaye roumaine, la stupéfaction est totale dans l’Église catholique. Le Vatican missionne aussitôt un prêtre au passé trouble et une novice pour mener l’enquête. Risquant leur vie, les deux ecclésiastiques doivent affronter une force maléfique qui bouscule leur foi et menace de détruire leur âme. Bientôt, l’abbaye est en proie à une lutte sans merci entre les vivants et les damnés…

the-nun-2018-Valak-review-movie

Les personnages :

Le père Burke :
je crois que c’est vraiment le personnage qui m’a le plus déçu … Il est tout simplement ridicule … Toutes les erreurs à ne pas faire dans les films d’horreur, il plonge dedans tête la première. exemples : Quand il y a un esprit démoniaque dans la cave on devrait rester grouper ? Non lui est le premier à partir de son côté  alors que rien ne l’appelle. Lorsque l’on entend du bruit dans un cimetière au beau milieu de la nuit (et que l’on sait qu’il y a quelque chose de louche dans l’abbaye) on devrait se protéger et rester enfermé ? Non pas pour lui il court direct dans le piège… C’est le BOULET par excellence. Au moins toutes ses scènes étaient vraiment comiques, toute la salle était morte de rire.

 

Soeur Irène :
Au moins une qui rattrape le film ! Elle fait aussi beaucoup d’erreur mais elle se rattrape sur d’autres moments. Elle est futée et courageuse, c’est crertainement le seul personnage qui sauve le film, l’histoire et le monde.

 

franchie : 
Lui était censé être le comique de la bande, vous l’aurez compris avec la description du père Burke, il s’est clairement fait détronner. En réalité son personnage ne sert pas à grand chose, qu’il soit la ou non n’aurait quasiment rien changé à l’intrigue. Il fait partie de ces personnages secondaires qui s’ils disparaissent durant le film ça nous fait ni-chaud ni-froid. Il est même un peu lourd avec ses suggestions sur la soeur Irène. Je n’ai pas du tout accroché.

 

La nonne : Valak
La encore j’ai été extrêmement déçue, Après son apparition dans Conjuring 2. Elle était pour moi la méchante la plus terrifiante de la saga. Au final on apprend (très rapidement) son histoire, comment cet esprit est arrivé sur terre, et ce n’est pas non plus une histoire géniale… Pourquoi cet esprit se promène habillé en nonne ? Pour se fondre dans la masse …

 

Daniel
Un autre esprit qui vient hanter le prêtre, on ne sait pas d’où il sort, il n’est pourtant pas au couvent. On ne sait pas ce qu’il vient réellement faire dans l’histoire. Et comme tous les autres il est ridicule… il sort des phrases telle que “depuis combien de temps je suis mort ?” ça n’apporte rien a l’histoire. il est simplement la car Valak n’arrive pas à  porter le film et qu’il vaut mieux un second démon pour tenir nos 3 personnages au calme.

the-nun-2018-Valak-review-movie

Mon avis

Vous l’aurez comprit les personnages ne sont pas le fort de l’histoire. Mais l’intrigue ne l’ai pas non plus, il y avait pourtant de quoi faire un très bon film d’horreur, la puissance du démon Valak , l’ambiance du couvent en Roumanie.  Tout portait à croire que l’on sserait dans une ambiance terrifiante. Mais c’est un vrai Flop … L’histioire est complètement vide c’est du vu et re-re-vu… Il y a plus de scènes comiques du au ridicule des personnages que de scènes d’épouvantes. C’est simple durant la séance il y a eu plus de rigolade que de cri  de surprise. Ce film est un vrai nanar.

 

Le seul vrai point positif concernant l’histoire c’est d’avoir réussi a la rattachée aux autres films Conjuring, mais ce mini twist ne le sauve pas. Les images sont assez jolies, le château qui sert de couvent est impressionnant, c’est vraiment dommage de ne pas avoir réussis à l’utiliser plus.

___________________________________________
Ma note : ★

Titre : La nonne 2018
Réalisateur : Corin Hardy

You Might Also Like...

2 Comments

  • Reply
    MadeinGuadeloupe
    9 octobre 2018 at 14 h 21 min

    Merci pour ton pointilleux article. J’avais déjà lu des avis assez mitigés sur Twitter mais là, c’est sûr, je n’irai pas le voir au cinéma. La déception sera beaucoup trop forte lol

    Sinon, ton blog est une belle découverte ! Continue comme ça
    A bientôt
    https://www.madeinguadeloupe.fr/

  • Reply
    Chromopixel
    9 octobre 2018 at 20 h 42 min

    Merci beaucoup pour ton commentaire, effectivement c’était une vrai déception après les Conjuring et Annabelle 2… Mais lorsqu’il sortira en streaming profites en pour te faire ta propre opinion 😉

Leave a Reply