Cinéma Séries TV

Elite la nouvelle série Netflix

8 octobre 2018
J’ai profité de mon dimanche pluvieux et grisâtre pour rester à la maison et binge-watcher toute la journée. 
J’ai vu dans l’encart principal que Netflix me conseillait à 98% sa nouvelle série Élite alors sans lire le résumé et sans regarder de bande annonce je me suis lancée (et oui j’ai une confiance aveugle en Netflix).

 

Élite ça parle de quoi ?

Las Encinas est l’école la plus compétitive et huppée d’Espagne accueillant les enfants de l’élite. C’est également dans cette école que trois adolescents issus de la classe ouvrière sont admis lorsque leur école est détruite et que les élèves sont alors répartis dans plusieurs établissements. Ils pensaient être chanceux… mais peut-être ne le sont-ils pas tant que cela ? La confrontation entre ceux qui ont tout et ceux qui n’ont rien est explosive, et aboutira à un meurtre. Qui est vraiment derrière ce crime ? Est-ce l’un des nouveaux arrivant ? Ou la vérité dissimule-t-elle quelque chose de plus sombre ?

 

L’intrigue m’a tout de suite plu, un mélange de Gossip Girl (où l’on retrouve cette lutte des classes dans le milieu scolaire) et Pretty Little Liars (avec les enquêtes entre adolescents). Je savais déjà que je passerai une bonne journée devant mon écran à Netflix and Chill !

 

 

Les personnages :

Les personnages sont très importants dans cette série, car l’un d’eux est un meurtrier et nous ne savons pas lequel. On passe donc d’un groupe d’étudiant à l’autre afin de comprendre l’intrigue. J’étais très emballée par l’intrigue mais il faut avouer qu’au niveau des personnages ça flanche … Pour ceux et celles qui n’ont pas encore vu la série mieux vaut sauter ce passage la, je ne dévoile pas qui est le coupable mais il y a quelques spoiles.

 

Samuel :
Samuel est un des 3 élèves boursiers arrivé dans le nouveau lycée. C’est le “gentil » par excellence, un peu naïf mais tellement attachant. J’ai trouvé que chaque personnage était extrêmement exagéré, et c’est surtout le cas chez Samuel. C’est un adolescent de 16 ans qui porte tout le poids du monde sur ses épaules, il travaille en plus de ses cours pour faire vivre sa famille car son frère est/sort de prison et sa mère on ne sait pas trop ce qu’elle fait. Lorsqu’il apprend que sa copine, Marina est atteinte du VIH, il agit avec beaucoup (trop) de maturité, il se renseigne et passe outre. Lorsqu’il apprend qu’elle est enceinte d’un autre, il la soutient et est prêt à l’aider. Est-ce qu’un vrai garçon de 16 ans réagirait comme ça ? J’ai des doutes … J’ai un frère de 15 ans et ça me semble complètement à côté de la plaque. Je ne suis même pas sûre que du haut de mes 26 ans je réagirais aussi bien.

 

Nano : 
Nano est le grand frère de Samuel, c’est le cliché du mec qui fait toujours les mauvais choix. Au début de la série, il sort de prison pour une connerie. C’est une petite racaille qui se laisse influencer et qui ne sait pas se sortir de ses problèmes. J’ai même envie d’ajouter que Samuel est sûrement plus est plus mature que lui …
Il doit beaucoup d’argent à un groupe mafieux et à cause de lui, sa famille est en danger. Un peu comme dans la Casa De Papel, l’acteur récupère le rôle du bêta beau gosse (un personnage qui lui colle a la peau). Nano est adulte dirais qu’il a bien 25 ans passé mais il ne semble pas que cela soit mentionné ailleurs dans la série, et donc avec 10 ans de plus que Marina, ça ne le gêne absolument pas de  coucher avec elle (le détournement de mineur on en parle ?) et pour simplement avoir accès au coffre de son père. Bon  miraculeuse il finit par tomber amoureux d’elle et veut même fonder une famille avec(bien qu’ils ne se connaissent que depuis quelques semaines). C’est pas un peu gros ?

 

Marina
Marina est le personnage autour de qui toute l’histoire tourne, elle fait la transition entre les nouveaux élèves et les élèves “riches” de l’établisement. C’est un peu la Serrena de Gossip Girl, la rebelle de sa famille, et du lycée. On apprend très rapidement qu’elle est atteinte du VIH et finalement elle le vit très bien. Sa maladie est un point essentiel de l’histoire mais ça ne l’empêche pas de coucher avec tous les garçons qu’elle aime.

 

Guzman
Le frère de Marina, j’ai cru comprendre qu’il avait été adopté mais bon on n’en parle que 2 seconde dans un épisode, je pense que c’était simplement pour justifier le fait que lui et sa soeur soient dans la même classe.
Guzman est le premier à harceler les nouveaux, il est détestable au début puis devient le gentil. C’est le gentil méchant ou le méchant gentil. Bon encore un cliché mais peut être un peu extrême que les autres.

 

 

Mon avis :

Cette série a une bonne intrigue, je suis restée scotché devant les 8 épisode pour enfin savoir qui était le coupable.
Tous les élèves ont un mobile, et nous n’avons la réponse qu’au tout dernier épisode ! Pour ça je n’ai rien a lui reprocher. Mes les personnages sont quand même une vraie blague …tous clichés a l’extreme(même les parents …).

On sent que ça flanche de ce côté là. Et le SIDA fait partit intégrante de l’histoire, on en parle à tous les épisodes vu que Marina en ai porteuse mais ça n’apporte rien à l’histoire, ça n’empêche pas son personnage d’avoir des relations non protégées et je trouve que c’est un mauvais exemple pour  les jeunes qui regarde cette série… A quoi ça sert de parler d’un sujet aussi grave si c’est pour leur dire qu’au final y pas beaucoup de risque de transmission ?

Je pense que c’est une série à regarder tranquillement sans chercher quelque chose de profond. Elle joue sur les clichés et les préjugés ça m’a beaucoup gêné (surtout avec la famille palestinienne). Mais cela permet de tout de suite cerner les personnages, et d’aborder différents sujets importants tels que la religion, les relations sexuelles, l’homosexualité, la drogue et j’en passe. Les épisode s’enchaînent facilement et à chaque fin d’épisode on n’a qu’une envie, voir le suivant !

___________________________________________
Ma note : ★★★

Titre : Elite
Réalisateur : Ramon Salazar

You Might Also Like...

No Comments

    Leave a Reply