Epouvante - Horreur Fantastique Lecture Science-Fiction SF - Fantastique - Fantasy

Les Fils des ténèbres : Vampires modernes

26 octobre 2020

J’enchaîne un peu les lectures sur la thématique vampirique. J’ai tout juste terminé Les Fils des ténèbres de Dan Simmons, que je me suis replongée dans une histoire de vampire avec Vampyria La Cour des Ténèbres. Mais c’est pour vous parler du premier roman que je reviens aujourd’hui. Mon premier Dan Simmons et sûrement pas le dernier, j’ai d’ailleurs la chance d’avoir dans ma pile à lire Nuit d’été un autre roman de l’auteur. Le résumé m’avait déjà beaucoup intrigué au moment de sa réception, une histoire de vampire, une chasse à l’homme au cœur de la Roumanie, un remède au Sida. 

En résumé :

1990, le régime sanguinaire de Ceaucescu est tombé, mais le pays est à l’agonie. Dans les orphelinats, les enfants se comptent par dizaines de milliers, et ceux atteints du sida sont abandonnés à leur funeste sort. Kate Neuman, brillante hématologiste, est intriguée par le cas d’un bébé dont l’état de santé s’améliore à chaque transfusion sanguine. Aidée du père Mike O’Rourke, elle parvient à emmener l’enfant, qu’elle a désormais adopté, aux États-Unis. Mais le petit Joshua est enlevé et ramené en Roumanie par la mystérieuse Famille. Commence alors une course-poursuite en terre de légende vampirique…

Les Fils des ténèbres : Vampires modernes

Mon avis : Les Fils des ténèbres

Je m’attendais à tout sauf à ça en commençant cette lecture. Lorsque nous parlons de roman de vampire, nous nous attendons forcément à une lecture fantastique avec des monstres aux pouvoirs incroyables. Mais dans Les Fils des ténèbres, nous sommes loin du fantastique, tout est démontré de manière scientifique, chacune de nos interrogations est appuyée de fait rationnel. Impossible de remettre en question la véracité des éléments présentés. J’ai vraiment adoré cette manière de rendre l’histoire authentique.

Un contexte historique très fort

En plus de fait scientifiques, le roman retrace toute l’histoire de Vlad Tepes, le légendaire comte Dracula. De son enfance captive par les Turcs jusqu’à son retour sur le trône de la Valachie puis notre époque. D’un point de vue historique, cette lecture fut très enrichissante. J’ai lu Dracula de Bram Stoker l’année dernière et pourtant, je me rends compte avec cette lecture que je ne connaissais rien de son véritable personnage. Le roman alterne entre l’histoire principale mettant en scène Kate et des extraits du journal de Vlad. 

un remède contre le Sida

La partie scientifique est donc apportée par le personnage de Kate Neuman une doctoresse spécialisée en hématologie. Lors d’une de ses missions humanitaires en Roumanie, Kate fait la rencontre d’un bébé à la santé fragile à cause d’une maladie héréditaire créant une défaillance dans son système sanguin. Kate décide de prendre cette enfant sous son aile et de le ramener avec elle aux états unis afin d’étudier son organisme avec du matériel adapté. Il s’avère que la maladie du petit Joshua pourrait permettre de trouver un remède contre le Sida

Une chasse à l’homme

L’enfant n’est autre qu’un descendant de Dracula, qui de son côté souhaite récupérer sa progéniture pour une cérémonie très spéciale. Il envoie donc des émissaires récupérer le bébé, mettant fin aux expérimentations, et le séparant de sa mère adoptive. Kate ne souhaite pas en rester là, et par récupérer son fils en Roumanie. S’ensuit alors une véritable traque entre la doctoresse et les vampires.

L’histoire est assez lente à se mettre en place, le côté vampirique n’arrive que dans la seconde partie du roman. Mais toute la première partie sert en réalité à consolider l’histoire. La seconde est plus rythmée et nous entraîne à travers toute l’Europe de l’Est, montant petit à petit en tension. Kate va s’entourer de deux hommes lors de son périple, mais nous ne savons jamais à qui nous pouvons faire confiance. L’auteur manipule à merveille, nos émotions. 

En conclusion

J’ai adoré la manière dont Dan Simmons nous présente le vampirisme comme une maladie héréditaire et rend cette théorie réelle aux yeux du lecteur. J’ai quand même trouvé que l’histoire était un peu longue à certains moment et perdait de son rythme, alourdissant un peu la lecture. Mais dans sa globalité, je reste bluffée par tous les mécanismes dont joue l’auteur. Les Fils des ténèbres sont une très belle entrée en matière dans l’univers de l’auteur, j’ai hâte de me lancer dans une nouvelle histoire du même type. 


Ma note : ★★★☆☆

Titre : Les Fils des ténèbres
Auteur : Dan Simmons
Editons : Pocket

Vous devriez aussi aimé...

5 Comments

  • Reply
    Parlons fiction
    30 octobre 2020 at 19 h 34 min

    Je t’avoue que je n’avais jamais vraiment été intéressée par ce roman, en partie parce que je n’avais aucune idée du thème dont il était question. A présent que je le connais, je trouve que ça a l’air vraiment très intéressant. Aborder la thématique du « vampire » sous un point de vue scientifique et dans un autre cadre comme celui-ci, ça peut valoir le coup d’œil !

    • Reply
      Chromopixel
      30 octobre 2020 at 19 h 55 min

      Oui j’ai vraiment été bluffée par la manière dont le « monstre » est abordé, tous les détails rendent cette maladie tout à fait crédible. Je ne m’attendais pas du tout à trouver autant de profondeur dans ce roman et je suis agréablement surprise ! Je pense qu’il est a garder en tête pour la prochaine saison d’halloween 😉 en tout cas merci pour ton commentaire !

  • Reply
    Pumpkin Autumn Challenge 2020 : Ma Pile à Lire - Chromopixel
    30 octobre 2020 at 20 h 02 min

    […] Les Chimères de la sylve rouge :Les Fils des ténèbres : Dan SimmonsVampyria la cour des ténèbres : Victor […]

  • Reply
    Missycornish
    5 novembre 2020 at 10 h 33 min

    Ça à l’air vachement bien. J’ai deux romans de l’auteur dans ma pal, Nuit d’été et Terreur si un jour une LC te tente. ..😊😉 cette histoire de vampires à l’air vraiment cool. Un auteur donc à surveiller ! 😉🤔 Je note dans ma wishlist.

    • Reply
      Chromopixel
      5 novembre 2020 at 13 h 47 min

      J’ai Nuit d’été aussi, et oui le lire ensemble me motiverait beaucoup à le faire sortir ! En plus on m’a annoncé que sa suite sortait prochainement alors autant se lancer 😉

Leave a Reply