Classique Drame Lecture

Les heures : La Concordance des temps

20 mai 2019

Encore un ovni arrivé dans ma Pile à Lire, ce roman n’étais dans aucune de mes listes, je ne l’avais même pas vaguement en tête. Un matin en surfant sur Instagram je suis tombée sur le post de Charlotte Parlotte, on ne peu plus enthousiaste du roman Les heures de Michael Cunningham, intriguée, je suis allée lire sa chronique sur son blog, qui n’a fait que me confirmer que je ne devais pas passer à côté de cette histoire. Je connaissais un peu l’intrigue ayant vu l’adaptation à sa sortie, mais n’en n’avais qu’un bref souvenir. C’est donc avec beaucoup d’empressement que je me suis lancée dans cette nouvelle lecture.

En résumé :

Clarissa, Virginia et Laura : trois femmes, trois journées particulières dont les heures résonnent de subtils et sublimes échos jusqu’à l’incroyable révélation finale. Ce roman magistral, porté par la grâce, est hanté par le génie et les démons de Virginia Woolf.

bannière-les-Heures-Michael Cunningham

Mon avis :

Je suis rentrée dans l’histoire dès les premiers chapitres. Découvrant ces trois destins de femmes vivants à différentes époques, cherchant le lien qui pouvait les unir. Ce lien, c’est Mrs Dalloway, le fil conducteur du roman, dont l’aboutissement nous révèle la correspondance entre ces trois histoires. N’ayant pas lu le fameux roman de Virginia Woolf, je pense que ma lecture était beaucoup plus superficielle qu’elle n’aurait pu l’être, j’ai eu plusieurs fois l’impression qu’il me manquait des clés d’entrée, que je passais à côté de certains détails qui aurait pu me permettre d’anticiper le dénouement. Ce point m’a légèrement titillé tout au long de ma lecture et c’était assez frustrant.

Les Heures ?

Ce sont celles qui s’écoulent pour nos trois personnages : Virginia, l’écrivain tourmentée, Laura, la femme au foyer et Clarissa, qui s’occupe de son meilleur ami malade, durant une unique journée, celle qui va chambouler leur existence. Ces trois femmes vivent chacune en décalage avec leur temps et surtout avec les attentes de leur entourage respectif.

Ce livre est extrêmement bien écrit et surtout construit, on jongle entre les destins croisés de ces trois femmes, passant naturellement de l’une à l’autre. Je ne me souvenais que vaguement de la fin, c’est donc avec beaucoup de surprise que je me suis laissée conduire par l’auteur jusqu’à ce final époustouflant.


Ma note : ★★★★☆

Les plus : Le final ! La construction du roman.
Le moins : Je pense qu’il faut connaitre l’oeuvre de Virginia Woolf, Mrs Dalloway pour vraiment apprécier ce roman.


Titre : Les Heures
Auteur : Michael Cunningham
Edition : 10/18
Nombre de pages : 224

Vous devriez aussi aimé...

No Comments

    Leave a Reply