Coups de coeur Lecture Policier - Enquête Thriller - Horreur

Ring : une malédiction contemporaine

14 mai 2019

Le mois dernier, j’ai lu The Ring de Kōji Suzuki. J’ai acheté une version intégrale avec les trois histoires, dont The Ring est la première. J’ai découvert l’histoire de Sadako, il y a de nombreuses années, grâce aux différentes adaptations (aussi bien cinématographique (version américaine et japonaise) que manga). The Ring m’a toujours fascinée, c’était mon premier vrai film d’horreur, et je vous avoue que j’ai passé des nuits blanches de peur que ma télé ne s’allume lorsque je dormais. Lorsque j’ai découvert, il y a quelques mois que c’était au départ un livre, je ne me suis pas fait prier. J’avais vraiment hâte de redécouvrir cette histoire sous un nouveau format. Je voulais re-ressentir cette angoisse.

En résumé :

Vous avez certainement déjà entendu parler de The Ring et de cette fameuse vidéo qui si vous la regarder vous tue sept jours plus tard.

Kazayuki Asakawa déglutit, les yeux rivés sur l’écran de télévision. Au fond de lui-même, il sait que c’est vrai, que ce n’est ni une plaisanterie, ni une menace en l’air. Il sait que les quatre adolescents, dont sa propre nièce, qui ont regardé ensemble la cassette vidéo avant lui sont morts. Juste au même moment. S’il veut survivre, il lui faut comprendre d’où vient cette cassette, le sens de ces images énigmatiques et inquiétantes, de cette malédiction absurde. Et il ne lui reste plus que sept jours. Même moins de sept jours !
Et pas la moindre piste…

the ring

Mon avis :

En commençant ce roman, j’étais déjà certaine de l’adorer. Je pense que cette histoire, aussi horrible est-elle, aura toujours une résonance pour moi. C’était mon premier film d’horreur, la première histoire à me faire autant frissonner. Je n’ai pas pu m’empêcher tout au long de ma lecture de faire le rapprochement avec l’adaptation cinématographique, revoyant certaines scènes dans ma tête et complétant l’histoire avec de nouveaux détails. J’ai trouvé le livre un peu moins terrifiant que le film. J’ai toujours en tête la fameuse scène où Sadako sort de l’écran de télévision, dans le livre le côté horrifique est beaucoup plus réel, il y a beaucoup de moins de surnaturel, l’auteur à essayé de tout ancrer dans notre réalité.

Le récit est construit comme un thriller, si dans le film nous suivions une journaliste et son ami, ici le héros Asakawa est un homme, journaliste lui aussi, qui mènera l’enquête avec l’aide de son vieil ami Ryuji. Les personnages sont d’ailleurs bien écrits et très humains. Ce qui m’a le plus frappé dans cet ouvrage, c’est l’ambiance diabolique et malsaine, l’atmosphère qui s’installe au fil des pages. Nous sommes plongés dans une course contre la montre. La vie de nos personnages (et peut-être la nôtre) sont en jeu. Le suspense est infernal. Le livre s’emploie à détailler toute l’enquête, nous sommes à la recherche d’explications, entre surnaturel et scientifique.

Le livre diffère juste assez du film, pour nous permettre de découvrir un peu plus de cette histoire. On comprend au fil des pages, les véritables raisons de cette malédiction (qui n’ont absolument rien à voir avec ce que le film nous dévoilait). J’ai adoré cette nouvelle histoire, encore plus que la version cinématographique. Lorsque tout ce passe dans notre tête il y a beaucoup moins de limites. Je cherchais depuis un moment des histoires à lire, qui me feraient peur et The Ring à encore une fois gagné son pari.

Si vous êtes amateur de film d’horreur, que d’être sous le coup d’une malédiction ne vous fait pas peur, je vous recommande vivement, The Ring ! Il me tarde de découvrir la seconde histoire !

♥ COUP DE COEUR ♥
Ma note : ★★★★★

Les plus : Une malédiction qui vous tiendra éveillé pendant 7 jours.
Un vrai page-tuner. Une enquête bien ficelée.  


Titre : The Ring
Auteur : Kōji Suzuki
Editions : Pocket
Nombre de pages : 300

Vous devriez aussi aimé...

No Comments

    Leave a Reply