Contemporain Lecture

Mon chien Stupide : Hilarant et émouvant

26 avril 2019

Ce roman est apparu comme un ovni dans ma pile à lire. Ma mère m’envoie un message un mercredi après-midi : « Il faut que tu lises ce livre, (…) j’en rigolais toute seule (…) tu vas voir, c’est super ! » Le week-end suivant, il était entre mes mains. Il n’a pas fait long feu ni dans ma PàL, ni dans mes mains. En un week-end, il était terminé, c’est simple le roman va droit au but, l’écriture est limpide, sans fioriture, efficace. Et je peux vous confirmer que j’ai bien rigolé aussi en lisant Mon chien stupide de John Fante

En résumé :

Coincé entre une progéniture ingrate et un talent de plus en plus incertain, le personnage principal de Mon chien stupide oscille entre un cynisme salvateur et des envies de fuite. Fils d’immigrés italiens, il caresse le rêve d’un retour à ses racines, fantasmant sur une vie paisible aux terrasses des cafés de la Piazza Navona à Rome. Mais pour l’heure, il faut courir le cachet, écrire des scénarios médiocres pour des séries télé affligeantes… ou le plus souvent aller encaisser un chèque des allocations de chômage. L’existence tumultueuse de la famille est bouleversée lorsqu’un gigantesque chien décide de s’installer dans la maison, pour le plus grand bonheur de l’auteur raté mais au grand dam du reste de sa tribu.

Mon chien Stupide est une tragi-comédie de la crise individuelle : crises d’adolescence à retardement, démon de midi, couple en déliquescence. John Fante signe ici un roman touchant, débordant de compassion et d’acide lucidité.

bannière-mon-chien-stupide

Mon avis :

Dès les premières pages du livre, je savais que j’allais aimer ce roman. L’histoire se met rapidement en place, et on se fait très vite aux personnages. Le grand plus de ce roman, c’est l’humour noir dont fait preuve le narrateur du début à la fin. Il s’amuse de tout, et parfois à ses propres dépens. Le livre se lit d’une traite, on a l’impression d’avoir un film sous les yeux. C’est piquant et émouvant, parfois loufoque, souvent cynique et tragique. D’une page à l’autre, on sourit puis on est saisi par le désespoir du personnage principal, toutes nos émotions s’entrechoquent.

L’histoire de départ est assez commune : un homme sa femme, des enfants, une maison. Les personnages ne s’épargnent à aucun moment, toute la famille y passe. Jusqu’à l’arrivée de ce fameux chien stupide, qui vient (re)donner du sens à leurs existences.

Je ne vais pas m’attarder plus sur cette chronique, le roman fait seulement 160 pages, je ne vois pas ce que je pourrais dire de plus à part LISEZ LE ! Donc si vous cherchez un livre à lire lors d’un après-midi au soleil, ou lors d’une soirée chez vous sous un plaid, je ne peux que vous conseiller Mon chien stupide. Suite à cette lecture, j’ai beaucoup entendu parlé d’un autre roman de John Fante : Demande à la poussière, que je vais très vite ajouter à ma wishlist en espérant que je l’aimerais autant que celui-ci.


♥ COUP DE COEUR ♥
Ma note : ★★★★★

Les plus : De la tendresse, de l’humour sur un fond de vérité.


Titre : Mon chien stupide
Auteur : John Fante
Edition : Editions 10/18
Nombre de pages : 160

1 Comment

  • Reply
    Shana
    28 avril 2019 at 18 h 16 min

    J’aime beaucoup ton blog. Un plaisir de venir flâner sur tes pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésite pas à visiter mon univers. A bientôt.

Leave a Reply