Contemporain Epouvante - Horreur Fantastique Lecture Policier - Thriller SF - Fantastique - Fantasy

l’Outsider : et si le diable avait votre visage ?

25 mars 2020

Je profite de mon week-end en confinement pour rattraper un peu le retard de mes chroniques. Surtout que j’avais vraiment hâte de mettre des mots sur mon ressenti de l’Outsider. Depuis ma lecture de La ligne verte, j’avais hâte de me replonger dans une nouvelle histoire de Stephen King. Plusieurs titres me faisaient de l’oeil (dont Mr Mercedes & 22/11/63) mais c’est en découvrant le synopsis de la série HBO de l’Outsider que je me suis laissée tenter par le roman. Et faut dire que le résumé envoie du lourd !

En résumé :

Le Diable peut avoir de nombreux visages. Et s’il avait le vôtre ?

Le corps martyrisé d’un garçon de onze ans est retrouvé dans le parc de Flint City. Témoins et empreintes digitales désignent aussitôt le coupable : Terry Maitland, l’un des habitants les plus respectés de la ville, entraîneur de l’équipe locale de baseball, professeur d’anglais, marié et père de deux fillettes. Et les résultats des analyses d’ADN ne laissent aucun doute. Dossier classé. À un détail près : Terry Maitland a un alibi en béton. Et des preuves tout aussi irréfutables que les preuves qui l’accusent.
Qui se cache derrière ce citoyen au-dessus de tout soupçon ?

l'Outsider : et si le diable avait votre visage ? Stephen King

Mon avis : L’Outsider

Un roman qui a frôlé le coup de cœur. J’ai adoré cette lecture jusqu’au dernier quart du roman. J’attendais un twist magistral pour clore cette enquête et finalement, j’ai trouvé la solution moins convaincante que le reste, peut-être un peu trop facile même. 

C’est vraiment le côté policier et l’enquête qui m’ont le plus marqué. Tout est très bien détaillé, aucune étape n’est manquante dans la constitution de notre dossier contre Terry Maitland. Nous commençons par interroger les témoins, puis récoltons les indices, remontons le fil des événements et enfin arrêtons un suspect. Tout va très vite et en quelques pages nous tenons notre homme, pas de doute possible. Sauf qu’il a un alibi (et en béton). Les preuves prouvent aussi bien son innocence que sa culpabilité. Il ne reste plus qu’a tout reprendre depuis le début en croisant les deux versions possibles. L’ambiance du roman est pesante, aucun détail nous est épargné sur ce meurtre horrible. Je n’arrivais pas à m’arrêter, King nous mène en bateau, et impossible d’anticiper les événements. L’histoire monte en tension, c’est un véritable page-turner

Les personnages sont très justes et très humains. Ils font des erreurs, de grosses erreurs, mais cela donne encore plus de crédit à l’histoire. Durant toute la première partie du roman, nous pourrions nous croire dans un fait divers Américain. Tout est là, l’enfant retrouvé mort, l’entraîneur de l’équipe de baseball accusé du crime, les réactions des habitants de cette petite ville. Puis l’histoire bascule, King injecte petit à petit une de dose de fantastique et cette histoire qui faisait un bon polar devient horrifique


en conclusion

L’outsider est une très très bonne lecture, j’avais mis beaucoup d’attente dans le dénouement, ce qui m’a légèrement frustrée. J’aimerai vous parler de tellement de choses au sujet de ce roman, mais cela impliquerait que je vous dévoile une partie de l’intrigue. Donc je m’arrête là, en espérant vous avoir donné envie de découvrir cette histoire à l’aide de ces quelques éléments. 


Ma note : ★★★★★

Les plus : L’enquête policière. Les personnages très réels. L’intrigue et l’ambiance pesante du roman.
Le moins : Le final un peu simple.


Titre : L’Outsider
Auteur : Stephen King
Editons : Le Livre de Poche

Vous devriez aussi aimé...

No Comments

    Leave a Reply