Lecture SF - Fantastique - Fantasy Thriller - Horreur

Shining une lecture qui fait TROMAL

4 octobre 2020

Je suis fière de mon petit jeu de mot dans le titre de cette chronique. Il faut forcément avoir lu le roman pour le comprendre (ou bien avoir vu le film TROMAL est la version française de REDRUM). C’était une des lectures qui me faisait le plus envie dans ma pile à lire du Pumpkin Autumn Challenge. Et puis après mes très bonnes lectures de La ligne verte, L’outsider & Mr Mercedes cette année, j’avais très envie de sortir un nouveau King pour Halloween. J’ai choisi Shining l’enfant lumière pour l’occasion, car c’était pour moi la lecture la plus terrifiante proposée par l’auteur. Comme pour ma lecture de l’Exorciste, j’étais un peu loin de la vérité. 

En résumé :

Situé dans les montagnes Rocheuses, l’Overlook Palace passe pour être l’un des plus beaux lieux du monde. Confort, luxe, volupté…
L’hiver, l’hôtel est fermé. Coupé du monde par le froid et la neige. Alors, seul l’habite un gardien. Celui qui a été engagé cet hiver-là s’appelle Jack Torrance: c’est un alcoolique, un écrivain raté, qui tente d’échapper au désespoir. Avec lui vivent sa femme, Wendy, et leur enfant, Danny.
Danny qui possède le don de voir, de ressusciter les choses et les êtres que l’on croit disparus. Ce qu’il sent, lui, dans les cent dix chambres vides de l’Overlook Palace, c’est la présence du démon. Cauchemar ou réalité, le corps de cette femme assassinée ? ces bruits de fête qui dérivent dans les couloirs ? cette vie si étrange qui anime l’hôtel ?

Shining

Mon avis : Shining

Encore une fois, en tant que grande cinéphile, je connaissais déjà l’histoire à travers son adaptation. Il n’y avait donc pas de surprise, sauf peut-être la fin qui est très différente. J’étais contente de découvrir une nouvelle fin, ça a un peu sauvé ma lecture. 

Qu’est ce que le shining ?

Reprenons donc les bases de l’histoire, je vais d’abord vous expliquer ce qu’est le Shining. Le Shining est donc le « don » que possède le petit Danny. Don est un bien grand mot, car dans ce cas-là, ce n’est pas forcément très positif. Il permet d’entrer en contact avec les esprits ou les autres personnes disposant du don. Et dans le cas de l’Overlook va réveiller les mauvais esprits présents dans l’hôtel. 

Une lecture pas si effrayante

Je m’attendais à une lecture horrifique avec une ambiance angoissante, quelque chose de glauque ou l’on sentirait le malaise monté. Mais cela n’a constitué qu’une petite partie de l’intrigue, car sous ses atours de roman d’horreur, King nous livre ici une description de la cellule familiale au bord de l’implosion. L’intrigue essentielle du roman se base sur les relations de la famille Torrance. Ce père ancien alcoolique qui tente de montrer à sa famille qu’il a changé alors qu’il ne pense qu’à boire. Cette mère, qui tente de protéger son enfant de son mari violent, mais qui n’ose pas s’opposer à lui. Et Danny, que son don a fait grandir trop vite, et qui perçoit les tiraillements de ses parents. 

Une lecture qui partait plutôt bien, j’aimais beaucoup le côté huis-clos de l’histoire. Ces trois personnages enfermés au milieu de nul-part durant tout l’hiver. Cet hôtel hanté, au passé glorieux et sombre. Et surtout, j’ai adoré ce qui est arrivé à la précédente famille qui s’occupait de l’hôtel. Comme une prémonition a ce qui allait arriver. Mais la routine a pris le pas, quelques tensions disséminées par ici et par là, non pas réussis à me faire balancer positivement dans cette lecture. Il y a certes quelques scènes qui sont bien tombées, mais je n’ai pas réussi à m’attacher assez aux personnages principaux au point d’avoir peur pour eux. 

La famille Torrance

Jack Torrance est détestable, et sa femme Wendy est un personnage bien fade. Seul le petit Danny m’inspirait un peu de pitié. Ils m’ont semblé caricaturaux et peu crédibles. Ce fut une lecture assez longue, je pense qu’avec un peu plus de rythme, je me serais laissée emportée. Pour le coup, je suis restée froide et insensible à cette lecture. 

En conclusion

Ce n’était pas une mauvaise lecture, seulement, j’avais des attente différentes de ce qu’elle proposait. C’est sûrement ce qui a joué sur mon avis et ma déception. Je sais que King a sorti une suite à cette histoire : Doctor Sleep, et j’hésite vraiment à la lire. Je me demande si elle sera sur la même lancée que Shining ou si avec toutes ces années d’écart elle ne sera pas plus adaptée a ce que j’attendais. Peut-être que je regarderai le film afin de me faire une idée avant de me lancer. En tous les cas ça ne changera pas mon envie de continuer de découvrir les romans de l’auteur, peut-être dans un univers moins fantastique. 

Shining

Ma note : ★★★☆☆

Titre : Shining l’enfant lumière
Auteur : Stephen King
Editons : Le livre de poche

2 Comments

  • Reply
    Eline
    10 octobre 2020 at 10 h 13 min

    Je n’ai encore jamais lu cet auteur bien qu’il soit mondialement réputé ! Mais je pense que je me laisserai tenter prochainement, j’en ai un dans ma pal d’ailleurs, il me semble que le titre est tout est fatal, si jamais tu l’as lu je serai preneuse de ton avis! Merci pour cette jolie chronique en tout cas ! Eline du compte meslivresdepoche

  • Reply
    Pumpkin Autumn Challenge 2020 : Ma Pile à Lire - Chromopixel
    11 octobre 2020 at 17 h 48 min

    […] Il fait un temps épouvantail !L’Exorciste: William Peter BlattyShining, l’enfant lumière : Stephen […]

Leave a Reply