Contemporain Drame Lecture Policier - Enquête

Au fond de l’eau de Paula Hawkins : noyade en série.

7 mars 2019

J’ai eu Au fond de l’eau en tant que Blind Book. C’est-à-dire que le roman était enveloppé dans un emballage, empêchant de découvrir la couverture. Il y avait quelques mots clés afin de cerner l’univers du livre : Enquête policière, Angleterre, secrets de famille, vengeance. Des mots qui me parlaient bien, je suis donc ressortie du magasin La Mouette Rieuse toute fière avec mon paquet sous le bras. Puis en l’ouvrant chez moi ce fut la déception, je découvre un roman de Paula Hawkins, moi qui ai détesté La Fille du train. J’ai failli le laisser de côté, en me disant que si un jour je ne savais pas quoi lire, il serait là. J’en ai un peu parlé sur instagram et @Charlotte.parlotte m’a convaincue, elle n’avait pas aimé le premier roman mais celui-ci oui alors je me suis lancée.

Le résumé :

Une semaine avant sa mort, Nel a appelé sa sœur, Julia. Qui n’a pas voulu lui répondre. Alors que le corps de Nel vient d’être retrouvé dans la rivière qui traverse Beckford, leur ville natale, Julia est effrayée à l’idée de revenir sur les lieux de son enfance. De quoi a-t-elle le plus peur ? D’affronter le prétendu suicide de sa sœur ? De s’occuper de Lena, sa nièce de quinze ans, qu’elle ne connaît pas ? Ou de faire face à un passé qu’elle a toujours fui ? Plus que tout encore, c’est peut-être la rivière qui la terrifie, ces eaux à la fois enchanteresses et mortelles, où, depuis toujours, les tragédies se succèdent.

Mon avis :

J’ai beaucoup aimé l’atmosphère qui se dégageait de ce roman. Le côté petit village anglais, très fermé où tous les habitants se connaissent, s’aiment ou se détestent. Et au milieu de tout ça coule une rivière, mais pas n’importe quelle rivière, celle-ci à une histoire. Elle servait dans une époque lointaine, à noyer les femmes que l’on soupçonnait de sorcellerie. Il y a tout un mythe autour de cette rivière, elle est angoissante. Même maintenant plusieurs années plus tard, elle a une espèce d’attraction morbide. Les femmes s’y rendent pour se suicider. Tout le roman est basé sur cette rivière, qui pourrait n’être qu’un élément de l’intrigue, la scène du meurtre, mais non elle est bien plus que ça, l’eau est omniprésente dans le roman. Elle engloutit les vies et les secrets. J’ai trouvé ça vraiment bien amené.

Les personnages :

Une autre particularité du roman et de l’intrigue, ce sont les personnages. J’étais un peu perdue au début de ma lecture. Il y a énormément de personnages féminins et ils n’appartiennent pas tous à la même époque. On saute de point de vue en fonction des chapitres, chaque personnage à ses secrets et distille quelques informations au compte goutte. Il est difficile d’avoir une vraie vision globale de l’intrigue avant la fin. J’ai aimé le côté « anti-héro » de Julia, les personnages font vrais, ils ont leurs forces et surtout leurs faiblesses.

En conclusion :

Au fond de l’eau est un bon livre à suspense, nous ne sommes pas réellement dans un thriller angoissant mais l’atmosphère est lourde et prenante, elle nous immerge dans le roman, l’écriture est fluide, l’intrigue est bien menée. Ce n’est pas un coup de coeur, mais je suis contente de pouvoir renouer avec l’auteur et de lui avoir donné cette deuxième chance qui m’a beaucoup surprise.

___________________________________________
Ma note : ★★★☆☆

Les plus : L’atmosphère du roman, les personnages féminins.
Les moins : La construction du récit, trop de personnages en même temps et le mélange des époques qui nous font perdre le fil.


Titre : Au fond de l’eau
Auteur : Paula Hawkins
Edition : Pocket
Nombre de pages : 416

Vous devriez aussi aimé...

1 Comment

  • Reply
    Angie - Culturez-moi
    8 mars 2019 at 8 h 30 min

    Hello ! Comme toi j’avais passé un bon moment de lecture lors de la sortie du bouquin. Mais je dois avouer que l’histoire ne m’a pas laissé un souvenir impérissable. En tout cas je viens de découvrir ton blog il est magnifique ! A bientôt ! 🙂

Leave a Reply