Coups de coeur Drame Lecture Romance

Le chant d’Achille : un amour intemporel

19 juin 2019

Depuis quelques semaines Circé de Madeline Miller a envahi la toile #bookstagram. Je l’ai vu sur presque la moitié des comptes que je suis. Je ne fais pas exception à la règle, après avoir lu tous ces avis positifs à son sujet, je n’avais qu’une envie, c’était de me lancer à mon tour. Mais avant de commencer cette lecture @Clairemarache, m’a conseillé de commencer par le premier roman de l’auteure : Le Chant d’Achille. Je n’ai donc pas posé de question et lui ai fait entièrement confiance. 

En résumé

Ce ne sont encore que des enfants : Patrocle est aussi chétif et maladroit qu’Achille est solaire, puissant, promis par sa déesse de mère à la gloire des immortels. En grandissant côte à côte, l’amitié surgit entre ces deux êtres si dissemblables. Indéfectible. Quand, à l’appel du roi Agamemnon, les deux jeunes princes se joignent au siège de Troie, la sagesse de l’un et la colère de l’autre pourraient bien faire dévier le cours de la guerre… Au risque de faire mentir l’Olympe et ses oracles.

Le Chant d'Achille

Mon avis :

Encore une fois, je ne fais pas exception à la règle, j’ai tout simplement adoré cette lecture. J’ai dévoré ce roman en deux jours. Je ne suis pourtant pas une grande amatrice de mythologie grecque. J’ai étudié quelques extraits de l’Iliade au collège, j’ai ensuite vu quelques films autour de la guerre de Troie, mais mon intérêt pour cette histoire s’arrêtait là.

J’ai donc redécouvert cette épopée avec beaucoup de plaisir et de surprise. Madeline Miller reprend donc l’œuvre d’Homère, en centrant toute l’intrigue autour de la relation entre Achille et Patrocle. Le récit est décrit à travers les yeux de ce dernier, ce qui je trouve, donne une dimension très humaine à leur l’histoire. En effet à travers ce point de vue, Achille apparaît sensible et vulnérable, il lui arrive aussi malgré son statut de faire de mauvais choix.

Le roman est scindé en deux parties, l’enfance de nos protagonistes, les débuts de leur relation. J’ai beaucoup aimé cette partie, malgré le fait qu’il y ait peu d’action, à chaque nouveau chapitre, j’acquérais de nouvelles connaissances au sujet de cette histoire et attendais avec impatience de voir éclore l’amour de nos deux héros. La seconde partie se déroule durant la guerre de Troie. Il y a beaucoup plus d’action, l’intrigue est toujours relancée, impossible de lâcher ce livre ! Bien que connaissant un peu plus cette partie et son dénouement, la lecture n’en a pas été moins haletante. Les deux parties sont passionnantes.

en conclusion :

Ce roman est une magnifique réécriture de l’Iliade, très romancée, qui m’a redonné le goût de la mythologie grecque. Mon premier acte, après avoir terminé ce roman était de me renseigner sur Internet au sujet d’Achille, de la guerre de Troie et d’Ulysse. J’aime énormément ces romans qui me laisse avec l’envie d’en apprendre plus. Il me tarde donc de retrouver la plume de l’auteure en entament Circé ! Je remercie donc énormément Claire de m’avoir si bien conseillée.


♥ COUP DE COEUR ♥
Ma note : ★★★★★

Les plus :  Une histoire d’amour intemporelle. La Mythologie Grecque. Des personnages très sensibles et humains.


Titre : Le Chant d’Achille
Auteur : Madeline Miller
Editions : Pocket
Nombre de pages : 480

Vous devriez aussi aimé...

1 Comment

  • Reply
    Changer l'eau des fleurs - Chromopixel
    25 juin 2019 at 9 h 31 min

    […] recommandé par @Isalagarrigue  (que je vous conseille de suivre). Comme pour Le Chant d’Achille, j’ai entièrement fait confiance aux recommandations que l’on m’a faites, sans […]

Leave a Reply