Le Labyrinthe de Pan livre
Contemporain Drame Jeunesse Lecture SF - Fantastique - Fantasy

Le Labyrinthe de Pan : un conte horrifique

4 mai 2020

Vous avez été très nombreux à réagir lorsque j’annonçais ma nouvelle lecture du Labyrinthe de Pan sur Instagram. C’est un de mes films préférés, qui mêle imaginaire, poésie et réalité. Alors forcément, lors de sa sortie en version papier, je ne pouvais que craquer. Chose assez rare, pour une fois, c’est le livre qui est tiré du film. Donc si vous êtes comme moi, fan de la version cinématographique, le livre ne pourra que vous plaire. Est-ce que lire le livre vaut le coup ? Oui. N’est-il pas qu’un copier/coller du film ? Pas du tout.

En résumé :

Tu ne devrais pas venir ici.
Tu pourrais te perdre.
C’est déjà arrivé.
Je vais te raconter l’histoire…
IL ÉTAIT UNE FOIS…
Dans les contes, il y a des hommes et des loups, il y a des bêtes et des fées, il y a des enfants et des forêts. Comme toutes les jeunes filles qui ont la tête pleine d’histoires, Ofelia sait tout ça. Alors quand elle rencontre son beau-père, elle voit tout de suite le capitán Vidal pour ce qu’il est, dans son uniforme immaculé et ses gants de cuir : un loup.
Mais rien ne peut la préparer à affronter la réalité hostile de la maison du capitán, au cœur d’une inquiétante forêt qui cache bien des secrets, dont un labyrinthe protégé par son terrifiant gardien. Là où la monstruosité et l’humanité se rencontrent, là où les mythes deviennent réalité.

Le Labyrinthe de Pan Livre

Mon avis : Le Labyrinthe de Pan

La trame de l’histoire reste la même, que ce soit dans le film ou dans le livre. Donc, sans surprise, nous allons suivre l’aventure d’Ofelia, dans le contexte particulier de la guerre d’Espagne. Elle serait la princesse perdue d’un monde parallèle, et pour retourner parmi les siens, elle doit réaliser 3 épreuves au péril de sa vie. C’est cette histoire qui va lui permettre de tenir, car la pauvre Ofelia a perdu son père et se retrouve obligée de vivre sous le toit de son nouveau beau père le capitán Vidal, un homme cruel. Sa mère, trop fatiguée par sa grossesse, la délaisse. Ofelia, croit donc de tout son cœur à cette vie de princesse promise par le Faune.

La particularité du roman, est que l’on va plus loin dans la découverte de cet autre royaume. Nous apprenons les raisons de la disparition de la princesse, il y a de nombreuses années, et toute la démarche mise en œuvre par ses parents et le Faune pour la retrouver. Tout l’univers des contes y est beaucoup plus développé. Nous découvrons les raisons de la construction du fameux Labyrinthe et de son puits, les origines du crapaud géant sous l’arbre, et l’histoire de l’homme pâle. D’autres contes viennent s’ajouter à ceux cités dans le film, toujours plein de poésie et de cruauté

J’ai vraiment beaucoup aimé cette lecture, presque autant que j’aime le film de Guillermo del Toro. L’ambiance glauque et angoissante y est tout aussi bien retranscrite, et contraste avec les passages plus doux de l’innocence de l’enfance et ce besoin de liberté. Je ne savais pas tellement si cette lecture serait un coup de cœur, car ce n’est pas de la grande littérature et je n’ai pas été surprise par le dénouement, connaissant déjà l’histoire. Mais en y réfléchissant, c’est sûrement une des histoires que j’aimerais relire plus tard, ou même simplement relire les contes. L’objet livre est magnifique et je ne compte pas me séparer de cet ouvrage. Je pense donc lui mettre un petit coup de cœur, car cette histoire continuera de me hanter peu importe sa version. 


♥ COUP DE COEUR ♥
Ma note : ★★★★★

Titre : Le Labyrinthe de Pan
Auteur Guillermo del Toro & Cornelia Funke
Editons : Michel Laffont

No Comments

    Leave a Reply