Historique Lecture Romance

Victoria : les jeunes années d’une reine

10 juin 2019

Je crois vous en avoir parlé un milliard de fois sur Instagram, mais pour celles et ceux qui seraient passé à coté, j’ai donc lu le roman Victoria de Daisy Goodwin. J’ai commencé la série éponyme, il y a déjà 3 ans et j’avais adoré en apprendre plus sur cette fameuse reine. Daisy Goodwin est la créatrice/scénariste de la série, les deux vont donc de paire.

En résumé :

Alors qu’elle vient tout juste d’avoir dix-huit ans, Alexandrina Victoria devient reine de Grande-Bretagne et d’Irlande. Dès lors, la jeune souveraine surprend tout le monde : elle abandonne son prénom détesté pour adopter celui de Victoria, insiste pour avoir ses propres appartements et est déterminée à rencontrer ses ministres seul à seul. L’un d’entre eux, Lord Melbourne, devient très vite son secrétaire particulier. Il aurait peut-être pu devenir davantage… si tout le monde n’avait pas soutenu que la reine devait épouser son cousin, le taciturne prince Albert. Mais ce que Victoria ignore encore c’est qu’en amour comme en politique, il ne faut pas se fier aux apparences.

victoria livre

Mon avis :

Le roman ne se base que sur les premières années de la vie de la reine, ne vous attendez pas à une biographie détaillée de ses 64 années de règne. On commence avec l’ascension au trône de Victoria, suite à la mort de son oncle. Elle n’a jamais quitté Kensington et est donc très peu expérimentée pour assumer son nouveau rôle.

Le roman relate donc ses débuts difficiles. Comment en étant une femme et de plus très jeune, arriver à se faire entendre des hommes qui l’entourent et tentent de la manipuler ? On suit donc l’évolution du personnage à travers les différentes épreuves de sa vie. L’histoire se focalise davantage sur les intrigues amoureuses que sur la partie politique. On apprend que durant ses jeunes années, elle s’était amourachée de son Premier ministre Lord M. Le prince Albert quant à lui n’arrive qu’au cours des 150 dernières pages du roman. J’ai eu l’impression qu’il y avait deux temps de lecture, le premier qui occupe les 3/4 du roman et nous dévoile la relation de Victoria avec Lord Melbourne, puis le second beaucoup plus expéditif où elle et Albert débutent leur relation. Je trouve ça vraiment dommage de faire passer le prince au second plan, ils ont quand même passé une bonne vingtaine d’années ensemble.

en conclusion

Je reste un peu sur ma faim, il y a tellement de choses à raconter au sujet de Victoria que je trouve ça dommage de ne se concentrer que sur cette partie de sa vie. La série a pris le relais et continue de développer la biographie, j’espère que d’autres tomes suivront à leur tour et rattraperont leur retard. En attendant la suite, je continuerai d’attendre tous les ans la nouvelle saison.


Ma note : ★★★☆☆

Les plus : L’histoire de cette reine fabuleuse. Lecture fluide.
Les moins : Ne se concentre que sur les trois premières années de règne.


Titre : Victoria
Auteur : Daisy Goodwin
Editions : Milady
Nombre de pages : 506

Vous devriez aussi aimé...

No Comments

    Leave a Reply