Jeunesse Lecture Romance SF - Fantastique - Fantasy

Grisha, la trilogie

8 janvier 2019

Après avoir découvert la plume de Leigh Bardugo à travers Six of Crows . J’étais impatiente de me replonger dans l’univers grisha et surtout découvrir Ravka, après en avoir entendu si souvent parler. C’est le pays de Nina Zenik, entre autre. Ayant commencé la série en 2017 et terminé en 2019, il m’est difficile de vous donner un avis par livre. Je suis plutôt sur un ressentit de l’ensemble de la saga.

En résumé :

Le royaume de la Ravka est maudit depuis des millénaires. Son destin repose désormais sur les épaules d’une orpheline. Alina a été recrutée par l’Armée pour accompagner les Grisha, de puissants magiciens qui luttent contre le brouillard maléfique qui déchire le pays. Quand son ami d’enfance frôle la mort lors d’un raid, Alina doit affronter ses peurs et sa destinée… Le monde des Grisha est dangereux et les pièges nombreux. À qui Alina pourra-t-elle accorder sa confiance, alors que la seule personne sur laquelle elle pouvait compter n’est plus en mesure de l’aider ?

Mon avis :

Le gros plus de cette saga, c’est son univers, le grishavers. J’ai encore une fois été complètement transportée par la plume de Leigh et les descriptions de Ravka. Le deuxième point ce sont les personnages, autant Alina est très attachante, on la suit et la comprend dans ses tourments mais elle n’en reste pas moins l’héroïne de tous les romans fantastiques. C’est le Darkling que j’ai le plus aimé (et détesté) il est sombre, charismatique et fascinant, plus j’apprenais à le connaître et plus j’en voulais encore. Dans le roman on fait souvent référence à son magnétisme sur les autres et c’est vraiment ce que j’ai ressenti au-delà du livre. Je peux même avouer que ce sont les passages entre Alina et le Darking que je préférais.

A travers la trilogie j’ai ressenti une palette d’émotions, tristesse, joie, rire, angoisse… Je ne savais jamais comment allait se terminer un chapitre. Le seul petit point négatif que j’ai a relever c’est le final, je trouve que tout ce déroule beaucoup trop vite par rapport au reste de l’histoire, et la relation Alina/Mal est beaucoup trop mise en avant. (j’avoue aussi que je n’ai pas tellement accroché avec Mal, et donc le voir prendre autant d’importance ça m’a bloqué.) Je m’attendais à une fin beaucoup plus larmoyante après tout ce que le livre m’avait fait ressentir.

Il y a beaucoup d’action et de nombreux retournements de situation tout au long des trois tomes, impossible de s’ennuyer. Je viens de terminer et j’ai déjà hâte de retourner dans cet univers, me replonger dans cette histoire.
Et gros coup de coeur pour tous ces triangles amoureux tout au long de la saga, mon coeur flanchait à chaque fois.

Grisha-aesthetics
Vous connaissez l’univers Grisha ? Plutôt Team Mal/Darkling/Nikolaï ?

___________________________________________
Ma note : ★★★★☆

Titre : Grisha
Auteur : Leigh Bardugo
Edition : Milan

Vous devriez aussi aimé...

2 Comments

  • Reply
    Marie
    8 janvier 2019 at 10 h 58 min

    J’ai commencé le premier tome hier et j’aime beaucoup. J’ai hâte d’en découvrir plus sur l’univers 🙂

  • Reply
    Bilan Lecture de Janvier - Chromopixel
    2 février 2019 at 10 h 38 min

    […] Grisha : l’oiseau de feu […]

Leave a Reply