Epouvante - Horreur Lecture Policier - Thriller

Le silence des agneaux : L’effet papillon

1 octobre 2020

Le silence des agneaux est un de mes film préféré, aussi bien pour l’histoire que l’interprétation des acteurs. La lecture de ce roman était donc une évidence. Vous savez déjà à quel point j’aime les histoires gores et horrifiques. Mais j’étais hésitante à me lancer, il y a un moment j’ai lu le dernier roman sorti de Thomas Harris : Cari Mora et malheureusement je n’ai pas du tout accroché. Le thème me plaisait énormément, mais je n’ai pas adhéré au style de l’auteur. J’avais donc très peur de me lancer dans Le silence des agneaux et de ne pas aimer. Si vous avez jeté un coup d’oeil à ma pile à lire du Pumpkin Autumn Challenge, vous aurez remarqué qu’un nouveau roman de Thomas Harris y est présent. En effet, j’ai tellement aimé cette première histoire que je compte lire l’intégralité de la saga !

En résumé :

Il s’appelle Hannibal Lecter. Il est psychiatre. Emprisonné à vie pour une série de meurtres sanglants, il est la plus grande autorité du pays en matière de démence criminelle. Pour comprendre les motivations secrètes d’un psychopathe qui terrifie l’Amérique, la police a besoin de ses  » intuitions « .  Mais Lecter n’accepte de communiquer qu’avec Clarice, jeune agent spécial du FBI. Si elle veut bien lui parler d’elle-même, de son enfance, de ses peurs intimes, peut-être l’aidera-t-il à trouver le tueur… Ou le tueur à la trouver…

Le silence des agneaux

Mon avis : Le silence des agneaux

Pas vraiment de surprise concernant l’histoire en elle-même, le film est très fidèle au roman. Je connaissais donc par avance les grandes lignes de l’intrigue. Mais ça ne gâche absolument rien à la lecture. Thomas Harris nous offre ici une enquête criminelle avec une profondeur psychologique. Chronologiquement, je ne saurais pas vous dire si c’était vraiment novateur pour l’époque, mais sachez que l’auteur y introduit le profiling, cette technique qui permet d’étudier le profil psychologique des tueurs en série. C’était passionnant, nous plongeons à grand pas dans la perversion humaine. L’histoire est captivante, et nous nous laissons transporter dans cette ambiance glauque et oppressante.

Clarice Starling

Le roman est axé autour de trois personnages, au charisme impressionnant. Nous avons tout d’abord notre héroïne Clarice Starling, une jeune recrue du FBI. C’est sa première enquête, elle est encore étudiante et doit donc faire ses preuves. En plus d’être novice, Starling doit faire sa place dans un monde d’homme qui ne voient en elle qu’une petite nature. Rien ne l’arrêtera, c’est une femme déterminée, elle refuse la médiocrité et a une ambition démesurée.

Hannibal Lecter

Ensuite, nous avons le Dr. Hannibal Lecter, un des plus grands tueurs en série. Ancien psychiatre, c’est lui qui mène les entretiens avec Clarisse. Elle ne peut rien contre lui, il a toujours un coup d’avance. Le seul moyen que notre héroïne a d’obtenir les informations dont elle a besoin est de se lier avec le Dr. Lecter. Au fur et à mesure de leurs entretiens, nous sentons une complicité émerger, dérangeante et malsaine. Il est difficile aussi bien pour Clarisse que pour nous, d’associer l’homme raffiné et poli au monstre cannibale. Dr. Lecter est fascinant, impossible de ne pas l’admirer. 

Buffalo Bill

Nous avons pour terminer Buffalo Bill. Le tueur en série que Clarisse tente de traquer. Elle cerne, avec l’aide d’Hannibal, un profil psychologique très réaliste du personnage. Rien ne nous est épargné de ses troubles. Ses motivations nous mettent franchement mal à l’aise. Moi qui recherchais du gore, j’étais servie. Buffalo Bill est un véritable monstre.

En conclusion

Pour terminer, Le silence des agneaux est un roman extraordinairement dérangeant où la perversité et la folie sont de mise. Si vous avez l’estomac bien accroché je ne peux que vous le recommander. De mon côté, je compte bien continuer à suivre les histoires d’Hannibal Lecter, avec justement : Hannibal, le troisième tome de la saga, qui m’attend bien sagement dans ma pile à lire.

Le silence des agneaux

Ma note : ★★★★★

Titre : Le silence des agneaux
Auteur : Thomas Harris
Editions : Pocket

1 Comment

  • Reply
    Hannibal : Le monstre est lâché - Chromopixel
    21 novembre 2020 at 20 h 40 min

    […] avoir manqué ma lecture d’Hannibal de Thomas Harris. Quelques semaines après ma lecture du Silence des agneaux, je me suis replongée dans cet univers morbide, pour mon plus grand plaisir. Pour l’anecdote […]

Leave a Reply