Lecture Policier - Thriller Science-Fiction

Origine : D’où venons-nous ? Où allons-nous ?

15 décembre 2020

Il y a quelques semaines, j’ai terminé la dernière enquête de Robert Langdon avec Origine. Après mon immense coup de cœur pour Inferno, j’avais hâte de lire son roman suivant et retrouver la plume de Dan Brown. Il ne me reste plus que les deux tomes compagnons : Forteresse digitale et Deception Point pour terminer toute sa bibliographie. Je vous avoue être un peu plus mitigée sur ces deux autres titres. Ils ont l’air de mettre en avant les nouvelles technologies et c’est un domaine qui ne me parle pas. Déjà, dans Origine, nous sommes moins dans la recherche historique que dans les intrigues précédentes, et cela, à joué sur mon ressenti de lecture.


En résumé :

Robert Langdon, le célèbre professeur en symbologie, arrive au musée Guggenheim de Bilbao pour assister à la conférence d’un de ses anciens élèves, Edmond Kirsch, un éminent futurologue spécialiste des nouvelles technologies. 

La cérémonie s’annonce historique car Kirsch s’apprête à livrer les résultats de ses recherches qui apportent une réponse aux questions fondamentales sur l’origine et le futur de l’humanité. Mais la soirée va brusquement virer au cauchemar. Les révélations de Kirsch risquent d’être perdues à jamais. Contraint de quitter précipitamment Bilbao, Langdon s’envole pour Barcelone en compagnie d’Ambra Vidal, la directrice du musée. Ensemble, ils vont se lancer en quête d’un étrange mot de passe qui permettrade dévoiler au monde la découverte de Kirsch.

Origine : D'où venons-nous ? Où allons-nous ?

Mon avis : Origine

J’ai vraiment adoré mes autres lectures de l’auteur, j’attendais donc beaucoup de ce dernier tome. Tous les ingrédients des romans de Dan Brown sont encore une fois réunis : Robert Langdon impliqué dans un nouveau complot ; une course contre la montre ; des références artistiques et historiques et pour terminer une nouvelle énigme à résoudre. Même si c’est exactement ce pour quoi, j’ai signé en achetant ce roman, je trouve cela un peu redondant. Les trames sont toujours les mêmes, nous n’avons plus tellement de surprise en lisant ces romans, c’est dommage.

De Bilbao à Barcelone

Ce que j’aime par-dessus tout dans les romans de l’auteur, ce sont toutes ces références aux villes dans lesquelles se déroule les intrigues. Paris pour le Da Vinci Code ; Rome pour Anges et Démons ; Washington D.C pour Le Symbole perdu et Florence pour Inferno. Dans Origine, nous commençons l’histoire au musée Guggenheim de Bilbao, un des plus grand musée d’art moderne. C’est une des premières fois, que l’auteur nous parle d’art moderne. J’ai trouvé les descriptions des œuvres présentées vraiment très intéressantes et enrichissantes. J’aimais déjà beaucoup lorsqu’il faisait référence aux grands-maîtres de la peinture classique, et je trouve que c’est un vrai point positif de mettre en avant cette autre forme d’art.

Malheureusement, j’ai été un peu frustrée par le fait que nous restons concentrés sur le musée plutôt que sur Bilbao. L’enquête principale à lieu à Barcelone, et ayant visité cette ville il y a quelques années, j’avais hâte de découvrir ses secrets cachés. Mais encore une fois, j’ai été déçue, car nous n’apprenons pas grand chose sur la ville. Il y a quelques scènes à la Sagrada Familia et quelques références à Gaudi, mais les anecdotes historiques sont beaucoup moins présentes dans ce tome-là. C’est un peu dommage encore une fois, car je suis certaine qu’il y avait beaucoup à dire sur l’Espagne en général, qui a un beau patrimoine culturel. Et je sais par expérience que Barcelone est une ville vraiment riche, ce point-ci de l’intrigue à vraiment été sous-exploité.

D’où venons-nous ? Où allons-nous ?

Edmond Kirsch, ancien élève et ami de Robert Langdon a fait une découverte scientifique révolutionnaire. Il est capable de répondre à ces deux questions universelles : D’où venons-nous ? Où allons-nous ? Lorsque nous nous interrogeons sur ces deux points deux équipes s’opposent : les créationnistes et les évolutionnistes. Encore une fois, le point de départ de cette enquête nous fait nous poser de nombreuses questions. C’est vraiment ce que j’aime dans les romans de l’auteur. Même si lui-même semble avoir un avis un peu tranché (à travers son personnage), Dan Brown offre toujours à ses lecteurs toutes les cartes pour se faire son propre avis. Rien n’est jamais simple, et la résolution de ses questions nous incite toujours à réfléchir de notre côté aussi.

J’ai été interpellé par sa réponse à la question : Où allons-nous ? Car elle semble tout à fait crédible dans les circonstances actuelles. Je ne ressors donc pas de cette lecture avec de nombreuses connaissances artistiques ou touristiques, mais cette fois-ci scientifiques et philosophiques.

Origine : D'où venons-nous ? Où allons-nous ?

En conclusion

J’ai du mal à me dire que je n’ai qu’effleurer les grandes lignes du roman dans cette présentation. Il y a encore une fois beaucoup à dire cette lecture, mais il faut la découvrir. J’ai retenu plusieurs point qui m’ont gênés, mais cela tient surtout au fait que je compare ce roman aux autres de l’auteur. Si Origine avait été un oneshot, je suis sure que je n’y aurais pas prêté attention. Cela reste donc une très bonne lecture, captivante et très riche. Mais ça ne sera mon tome préféré de la saga. 


Ma note : ★★★☆☆

Les plus :  Un roman très riche. Une course contre la montre. Une intrigue captivante.
Le moins : Assez différent des précédents tomes de la saga.


Titre : Origine
Auteur : Dan Brown
Éditions : Le livre de poche

No Comments

    Leave a Reply