Classique Lecture Policier - Enquête

Le meurtre de Roger Ackroyd : coup de maître

17 octobre 2019

Je ne suis pas une fervente admiratrice d’Agatha Christie. En réalité Le meurtre de Roger Ackroyd est seulement mon troisième roman de l’auteure. J’ai lu il y a bien longtemps Dix petits nègres ainsi que Le crime de l’orient express. Mon choix s’est tourné vers le meurtre de Roger Ackroyd suite à un avis lecture que j’ai vu passé sur Instagram (mais dont l’auteur m’échappe). Cette personne (qui avait déjà lu plusieurs Hercule Poirot) faisait l’éloge de cette nouvelle narration. N’en n’ayant qu’un autre cela ne m’a pas tellement bouleversé. Mais j’avais hâte de me plonger dans une de ces fameuses enquêtes. 

En résumé :

Cela fait tout juste un an que le mari de Mrs Ferrars est mort. D’une gastrite aigüe. Enfin, c’est ce qu’il semble. Après tout, les symptômes de l’empoisonnement par l’arsenic sont presque les mêmes… Hier, Mrs Ferrars est morte à son tour. Une trop forte dose de véronal. Suicide ? Allons donc ! Elle était encore jeune et très riche… Et puis, aujourd’hui, Mr Ackroyd a été assassiné. Cette fois, le doute n’est pas permis. Mais pourquoi ? Bien sûr, Mrs Ferrars et Mr Ackroyd paraissaient fort bien s’entendre. Surtout depuis la mort du mari. Mais de là à dire… Non, ce n’est pas possible… En tout cas, ce n’est pas si simple…

Le meurtre de Roger Ackroyd

Mon avis : Le meurtre de Roger Ackroyd

Ce roman nous est narré par le Docteur Sheppard, ami de Roger Ackroyd, qui vient d’être assassiné dans des conditions bien mystérieuses. En tant, que médecin du village Sheppard est un personnage important de l’enquête, il côtoie chacun des suspects. Son rôle dans l’enquête va encore évoluer lorsque la nièce de monsieur Ackroyd va demander de l’aide à Hercule Poirot, le nouveau voisin de monsieur Sheppard. Le docteur va donc seconder Poirot tout au long de l’enquête. 

Le personnage de Sheppard est vraiment intéressant, sa position dans le village lui permet de participer activement à l’enquête. J’ai eu beaucoup plus de mal avec sa sœur Caroline, dont le caractère m’insupportait. Elle est le stéréotype de la vieille fille du village qui se mêle de vie privée des autres personnages. Pire que Caroline, le personnage de Poirot m’a beaucoup énervé, il est vraiment arrogant et se croit supérieur aux autres. Il en fait même plusieurs fois la remarque. Peut-être que son comportement est justifié dans un autre roman de la série (ce n’est que mon deuxième Poirot.) mais je l’ai trouvé très outrecuidant et antipathique.

J’ai apprécié ce roman, car l’intrigue est composée de nombreux rebondissements, si bien que l’on a du mal à cerner les personnages et à deviner qui est le coupable. Tous les personnages ont des secrets à cacher, le but étant de les retrouver au fur et à mesure jusqu’à la révélation finale. On oscille donc d’un suspect à l’autre sans avoir de certitude quant à l’identité du meurtrier. Et c’est le dénouement final qui nous surprend le plus, quasiment imprévisible, Agatha Christie nous mène en bateau tout au long de l’intrigue et c’est magistral.

J’ai beaucoup aimé l’enquête en elle-même, mais ayant eu une vraie aversion pour le personnage de Poirot, je ne suis pas sure de me relancer dans une de ses enquêtes. Je choisirai surement un roman d’Agatha Christie détaché du personnage, ou peut-être que je tenterai un Miss Marple.


Ma note : ★★★☆☆

Les plus : Un intrigue prenante. La plume d’Agatha Christie. Un dénouement imprévisible.
Les moins : Le personnage de Poirot.


Titre : Le meurtre de Roger Ackroyd
Auteur : Agatha Christie
Editions : Masque

1 Comment

Leave a Reply